Luc Martel maintient ses propos, mais n’a jamais attribué les 602 000$ de la COVID au surplus 2020

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Luc Martel maintient ses propos, mais n’a jamais attribué les 602 000$ de la COVID au surplus 2020
Luc Martel (Photo : Courtoisie)

Le conseiller municipal Luc Martel a tenu à maintenir les propos qu’il a exprimés sur la page Facebook de l’Écho de La Tuque. On sait que Ville de La Tuque a émis un communiqué de presse pour rectifier le tir relativement à ses déclarations. 

«Je n’ai fait que répéter ce que j’ai dit à l’assemblée publique», lance-t-il, en lien avec le mémoire déposé auprès du gouvernement du Québec. M. Martel, on le sait, avait mentionné qu’il était à l’origine du mémoire qui a ensuite été défendu par le conseil municipal auprès du palier gouvernemental québécois, pour rétablir l’équilibre financier lié aux impacts négatifs du pacte fiscal 2015.

Par ailleurs, le conseiller Martel affirme ne jamais avoir dit que les 602 000$ étaient inclus dans le montant prévu pour le surplus. Il répondait à un autre internaute sur la page Facebook de L’Écho qui prétendait que le montant qui sera versé par Québec serait de 473 000$. «600 000$, le COVID», avait simplement rétorqué M. Martel pour corriger le chiffre.

«Je n’ai fait que répondre à la personne que ce n’est pas que 473 000$, mais 600 000$ qu’on va avoir, en tout. Mais je n’ai pas dit que la COVID faisait partie du surplus», lance M. Martel, qui voit là que ses propos ont été déformés. Il avait également écrit que le surplus provenait du retour d’argent du pacte fiscal, découlant du mémoire.

«Les employés, ça fait 15 ans que les vois, que les félicite. Je n’ai pas besoin d’un communiqué pour leur dire que je les apprécie», a conclu le conseiller du secteur Jacques-Buteux, de la terrasse-Saint-Maurice et du Domaine Morency.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires