Une pilote d’Aviation La Tuque sera dans le nouveau clip d’Andréanne A. Malette

Une pilote d’Aviation La Tuque sera dans le nouveau clip d’Andréanne A. Malette

Andréanne A. Malette et la pilote Maxie Plante

CHANSON. L’auteure-compositrice-interprète Andréanne A. Malette s’est rendue à La Tuque, ces jours derniers, pour y tourner une partie du vidéo clip de sa chanson «Ici et ailleurs».

Dans le cadre du projet de vidéo-clip, la chanteuse, révélée par Star Académie 2012, avait pour objectif de mettre en évidence des exemples de femmes déterminées, aux parcours inspirants et qui sortent des sentiers battus.

«C’est une chanson qui parle de confiance en soi, de dépassement, de devenir la personne qu’on veut être. J’avais envie de mettre de l’avant des femmes exceptionnelles, des femmes qui font des trucs hors du commun, soit un métier d’homme ou qui sortent de l’ordinaire», a confié à TC Media Andréanne A. Malette.

Donc, il y a quelques semaines, elle a lancé un appel à tous sur sa page Facebook pour trouver des candidates.  Maxie Plante, pilote à la base d’hydravion d’Aviation La Tuque, à Lac-à-Beauce, avait soumis sa candidature. Une pilote de brousse ? Ça a tout de suite impressionné Andréanne A. Malette au point où elle a retenu sa candidature.

«Elle m’inspirait, c’est un milieu que je ne connaissais pas du tout», indique la chanteuse qui voulait savoir comment elle en était arrivée à pratiquer ce métier où on retrouve surtout des hommes.

Évidemment, arrivée à Lac-à-Beauce pour le tournage, Andréanne a pu effectuer un survol de la région en hydravion, elle qui s’est dite charmée par les paysages féériques de ce début d’automne, dans le Haut-St-Maurice. «Tout le long, pendant qu’on s’en venait, mon caméraman et moi on se disait : c’est donc bien beau !»

Elle en a profité pour faire plus ample connaissance avec celle qui a été choisie parmi les modèles de son vidéo-clip. Le tournage a pu être effectué avec, comme toile de fond, le paysage de la Haute-Mauricie.

Pour sa part, Maxie Plante était ravie d’avoir été choisie dans ce projet.

«Je me suis sentie privilégiée de faire partie d’un vidéo-clip», a-t-elle raconté à TC Media.

Quant à son parcours, la jeune femme originaire de Magog a trouvé sa passion de pilote de brousse après un tour d’hélicoptère. «Ça m’a intriguée et quand je suis déménagée à Montréal, je suis allée suivre une formation», a-t-elle expliqué. Elle pilote des hydravions à La Tuque depuis le printemps dernier.

Parmi les vedettes du clip vidéo, on verra une femme qui a perdu 150 livres, la maman d’un garçon trisomique, une femme d’affaires, une camionneuse et une boxeuse professionnelle.