Participation record pour les 12 heures d’endurance au profit de la Fondation

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Participation record pour les 12 heures d’endurance au profit de la Fondation
Yves Greffard président du Club de ski de fond La Tuque Rouge, Stéphanie Lavergne, Doris Duchesne et Paul-Armand Girard, de la Fondation et Daniel Fortin,, publiciste du Club de ski de fond La Tuque. (Photo : Michel Scarpino.)

Les 12 heures du Club de ski de fond La Tuque Rouge au profit de la Fondation pour la santé du Haut-St-Maurice ont connu un record tant au niveau de la participation que de l’argent amassé.

Pas moins de 100 personnes se sont inscrites, soit en ski de fond, en raquettes ou en fatbike ont répondu à l’invitation du comité organisateur. 3 580 $ ont été amassés au terme de l’événement, un montant qui surprend agréablement le président de la Fondation, Paul-Armand Girard.

«On a presque quadruplé le montant qu’on peut amasser chaque année», se réjouit le président. Il a confié à L’Écho que des projets d’investissement auxquels la Fondation contribuera sont sur la table, touchant les nouveaux nés et les aînés : «Ce sera des équipements et de la formation. Il y a plein de choses qui s’en viennent».

Le montant est le bienvenu, d’autant plus que la Fondation doit revoir ses façons de se financer, devant les revenus décroissement du stationnement du CIUSSS-MCQ de La Tuque.

«Le conseil d’administration en place montre beaucoup de créativité», a-t-il laissé entendre.

Outre l’objectif financier, celui de faire bouger les gens a aussi pleinement été atteint. L’événement, on le sait, a été déplacé de deux semaines par rapport au moment où il était traditionnellement présenté. «Dame nature a été de notre côté, il a fait très beau», confie le président du Club de ski de fond La Tuque, Yves Greffard. Un élément qui a fort probablement aidé la forte participation.

Les participants pouvaient se faire commanditer pour chacun des parcours de 7,3 km qu’ils effectuaient au cours des 12 heures.

Bien que la participation de tous a été soulignée, des certificats ont été remis aux sportifs qui ont parcouru le plus de tours, dans leurs disciplines respectives. Avec 17 tours, comptant pour 128 km, Sébastien Gagné aura eu la palme chez les fondeurs masculins en style matin, alors que Line Larochelle a effectué le plus de tours chez les dames, avec 9 (67,5 km). Yves Greffard a parcouru 13 tours, en style classique, soit 97,5 km.

On a fait un coup de chapeau au fondeur le plus âgé, Romuald Morin, 82 ans, avec 5 tours à son actif pendant les 12 heures. On n’a pas oublié la relève, saluant la performance de Ugo Desrosiers-Côté, 9 ans, qui a parcouru deux tours.

Un autre certificat de performance remarquable a été remis à Marc-André Provost et Valérie Lévesque, qui ont parcouru 7 tours en raquettes. En fatbike, Maryse Croisetière et Jacques Morissette ont eu droit au même certificat, avec 11 tours.

De l’avis de M. Greffard, l’événement reviendra certainement l’an prochain. «C’est une formule gagnante», conclut le président du club de 160 membres.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des