De grandes attentes

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
De grandes attentes
Les Loups poursuivront-ils sur leur lancée en séries éliminatoires? Une partie de la réponse ce vendredi à 21h au Colisée Denis-Morel. (Photo : (Photo courtoisie Photos La Tuque Carl et Léo))

HOCKEY. Record de la Ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ) avec le plus grand nombre de victoires (20), le meilleur pointeur de la ligue avec Carl-Antoine Delisle avec 51 points, dont 24 buts (un record), le meilleur gardien de la ligue toujours invaincu cette saison en Steven Veilleux (16 victoires en autant de matchs)… Tous les espoirs sont permis pour les amateurs latuquois de voir la meute soulever un premier trophée depuis… le 28 avril 1969 soit près de 50 ans!

Dans cette saison de rêve et de records pour les Loups, c’est sans aucun doute le gardien de but Steven Veilleux qui remporte la palme. Non seulement pour ses 16 victoires en autant de départs, mais aussi pour sa moyenne de 3,23 et son pourcentage d’arrêt de 0,911… au hockey senior. Comme comparatif, les 10 équipes de la LHSAAAQ ont inscrit une moyenne de 4,71 buts par match.

Le cerbère avoue qu’il ne s’attendait pas à compiler de telles statistiques et de voir les Loups subir qu’une seule défaite en temps régulier dans la saison. «L’esprit d’équipe y fait pour beaucoup dans notre saison, estime Steven Veilleux. Quand on se retrouve le vendredi, tout le monde est content. On ne regardait pas trop loin dans notre série de victoires, on veut juste s’amuser et avoir du plaisir à jouer au hockey. Elle est spéciale cette équipe-là!»

Le gardien résidant à Beauceville a aussi changé son attitude, ce qui s’est reflété dans ses performances. «J’ai toujours été quelqu’un d’impulsif au hockey. Dans le senior, je n’ai jamais eu peur de défendre un gars, mais ce n’est pas ma job. Je pouvais avoir un bon match et il y avait toujours quelque chose qui me déconcentrait. Je voulais arriver avec une attitude différente cette année, en étant plus calme. Je n’ai jamais perdu mon contrôle cette année.»

Les Latuquois

Comment les Latuquois d’origine Mathieu Boulianne et Tommy Tremblay ont-ils vécu cette saison magique avec leur équipe?

Pour le capitaine Tommy Tremblay, il évoque une certaine séquence au milieu du mois de décembre dernier. «On ne s’attendait pas à connaître une si bonne saison, mais on a récolté le fruit de la construction de l’équipe lors des dernières années. On savait qu’on avait une chance de gagner à chaque match et on aurait pu en gagner 22 sur 22. En décembre, il y avait une séquence de parties où on perdait par 2-3 buts, et on était capable de remonter pour gagner. Pour moi, c’est à ce moment que notre saison fantastique s’est jouée!»

Pour la meute, plus rien de ce qui a été accompli en saison ne compte. «Maintenant, ça nous prend 12 victoires pour lever la coupe. On efface les 20 victoires cette saison, et il faut partir en mission pour ces 12 victoires. Si on ne gagne pas le championnat, le monde ne se rappellera pas de la saison des Loups. Les champions en titre sont encore le Bellemare de Louiseville», ajoute Tommy Tremblay.

Mathieu Boulianne a probablement connu une des meilleures saisons en carrière avec 31 points en 19 rencontres, dont 13 buts.

«Je n’ai jamais vu une telle chimie d’équipe dans ma carrière. Je reste à La Tuque, et les gens m’en parlent. Ils le voient qu’on est un groupe qui se tient. J’avais un mandat un peu plus d’agitateur au début de l’année, et plus la saison avançait, plus je trouvais mes repères. Ç’a explosé la soirée où j’ai compté quatre buts.»

«Les 20 victoires, le championnat des compteurs de Delisle, Veilleux invaincu cette saison, tout ça ne vaudra plus rien si on ne se rend pas jusqu’au bout. Tout le monde le sait, quand on va redécoller le vendredi 15 février, tous les compteurs sont à zéro. Il y a encore du monde qui doute de nous et qui pense qu’on est une équipe de saison, et on veut prouver le contraire», tranche Mathieu Boulianne.

Séries

Les Loups entameront les séries éliminatoires ce vendredi à 21 heures au Colisée Denis-Morel contre le Wild de Windsor qui a défait Bécancour à la limite des trois matchs de la première ronde. La deuxième rencontre aura lieu toujours à La Tuque le lendemain à 19h.

Les Latuquois se rendront à Windsor les 22 et 23 février pour les rencontres 3 et 4 de la série.

Le 11 janvier dernier, la meute l’avait emporté 7-3 à domicile contre le Wild. Et lors du dernier match de la saison le 1er février dernier, les Loups avaient gagné 8 à 3 à Windsor.

Jusqu’à la finale, il s’agira de séries 4 de 7.

Loups de La Tuque
Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des