Grand succès pour le Rallye La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Grand succès pour le Rallye La Tuque
(Photo : Michel Scarpino)

RALLYE.  Pour le promoteur du Rallye La Tuque, Éric Tremblay, l’événement présenté sur la rive ouest de la rivière Saint-Maurice, la fin de semaine dernière, est un succès sur toute la ligne.

«Même Mère nature a été de notre côté pour cette journée-là. C’est la première fois que je fais un événement d’hiver avec une température aussi idéale», a-t-il tenu à souligner.

En effet, la température est très importante lors de rallyes comme celui qu’il organise, puisque la vitesse jouera le rôle prédominant dans le classement des équipes. En tout, 19 équipes participaient en auto, en moto, en quad et Iron Race.

«La compétition va quand même avoir lieu s’il neige, mais quand il fait beau, c’est le «fun» pour les équipes de service, pour les compétiteurs et les spectateurs. Au niveau de la surface, c’était idéal, on était sur la glace. C’est ce qui était recherché et c’est ce qui permettait aux équipes de biens performer avec leurs pneus», évalue M. Tremblay.

Il jubile quand il reçoit d’une équipe expérimentée une note de 99% pour la qualité de l’événement.

Il a souligné la bonne collaboration de Ville de La Tuque, ce qui a grandement contribué à la qualité de l’événement.

Éric Tremblay souhaite par-dessus tout intéresser des coureurs locaux à participer à son événement. «Il y a plein de jeunes qui ont toujours voulu rouler sur cette route. Là, c’est possible de le faire une fois dans l’année avec le rallye.  C’est la beauté de ce sport», laisse-t-il entendre.

M. Tremblay a insisté sur le rayonnement international que son événement a procuré à la Haute-Mauricie, puisque plusieurs coureurs provenant de l’internationale ont tourné des vidéos qui ont été abondamment partagés.

L’événement pourrait revenir l’an prochain, si le bilan va dans ce sens. À ce chapitre, il faut valider l’intérêt de la communauté pour ce type d’événement.

«Pour le retour du rallye, ça prend la mobilisation du milieu. L’édition suivante est toujours conditionnelle à cela», précise-t-il. Il ne cache pas qu’il aimerait voir une certaine expansion de son rallye, avec d’autres activités qui pourraient s’y greffer, pour en donner plus aux spectateurs. «On a besoin de bénévoles, de partenaires financiers», laisse-t-il savoir.

Les courses de Sanair, Lac-aux-Sables, Saguenay et des Chic-Chocs composent les quatre autres étapes du championnat auquel appartient le Rallye La Tuque, le Challenge Extreme Élite.

Quant au meilleur temps, il appartient l’équipe d’Alexandre Garceau et Hubert Gaudreault, avec 133 km/h de moyenne. Évidemment, le chemin forestier est fermé à toute circulation, le temps du rallye. «C’est sur la neige», rappelle Éric Tremblay.

 

 

 

 

 

 

 

Ceux qui veulent voir en quoi ressemble l’événement, vu par un pilote avec une caméra Go Pro, voici une vidéo tournée par le participant François Mailhot, en moto (ci-dessous). Selon l’organisateur Éric Tremblay, il a atteint une vitesse de près de 150 km/h.

Voici une de mes meilleure Spécial, ou ,mine de rien ,j'ai atteint des pointes de 153 km/h !!J'en profite pour remercier mes commanditaire ; Les Lubrifiants GULF Canada , Groupe Action Performance , Les Lumière Lazer Led , KTM , et touts mes amis qui m'ont aidé dans la préparation de ma moto, sans qui ça m'aurais été impossible de réaliser ce rêve !! MERCI x 10000000

Posted by François T'Chuck Mailhot on Sunday, February 24, 2019

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des