45 ans pour La Tuque Rouge

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
45 ans pour La Tuque Rouge
(Photo : Archives)

ANNIVERSAIRE.  Le Club de ski de fond La Tuque a soufflé, cet hiver, 45 bougies sur son gâteau d’anniversaire.

L’événement a récemment été souligné par un «défi 45 km» où une trentaine de membres se sont donné une semaine pour parcourir cette distance. Ce n’est pas tout le monde qui a atteint 45 km, mais plusieurs l’ont dépassée.

D’ailleurs, M. Lavoie est un des membres fondateurs du club. Il était là lorsque les premiers tracés ont été sillonnés dans la nature pour permettre l’accès à ce qui était alors un nouveau sport de prédilection.

Président depuis 14 ans, il a vu son club évoluer à travers les années. «Au début, j’appelais ça quasiment l’âge de pierre, il n’y avait pas de machinerie. C’était le premier qui passait en avant qui «tapait une trail». Après ça, on s’en allait en plein champ. S’il ne neigeait pas pendant une semaine, ça commençait à être bien». Il en coûtait alors 1 $ pour avoir son macaron qui donnait droit d’entrée pendant toute une année sur les sentiers de La Tuque Rouge. On en a vendu jusqu’à 1 500.

On a aussi modelé de fil en aiguille, tous les sentiers tels qu’on les connaît maintenant.

Un club populaire

Avec tout près de 150 membres, le club de ski de fond La Tuque Rouge vit un regain de popularité cette année.

La clientèle était vieillissante ces dernières années et le président, Richard Lavoie, voyait venir le fait que, passé 80 ans, les gens peuvent tranquillement délaisser leur sport de prédilection.

Il se réjouit de voir que des plus jeunes sont en train d’emboîter le pas. «C’est de bon augure pour donner une pérennité au club», entrevoit-il.

Plusieurs activités spéciales sont prévues au cours de la saison qui se terminera le 31 mars avec le souper de fin de saison et l’hommage aux bénévoles.

Le chalet d’accueil de La Tuque Rouge a d’abord été construit à partir du raccordement de huit roulottes qui ont servi comme classes en 1974 lors de la rénovation de l’école Champagnat. En 2013, suite à une entente avec le Club, Ville de La Tuque l’a rénové, pour faciliter son projet de marina municipale.

Familial et convivial

La grande particularité du Club de ski de fond La Tuque Rouge, c’est son atmosphère familiale et très conviviale. Personne n’est mis de côté.

De l’avis de Richard Lavoie, l’avènement des tables rondes à l’intérieur du chalet favorise cette mixité entre tous les groupes de fondeurs. Il n’y a pas de place attitrée, tout le monde se mélange.

«Après une belle journée de ski de fond, vers 3h, il y a ici un social extraordinaire. Le chalet est plein», fait vite remarquer Yves Greffard. Des groupes se forment aussi pour des randonnées. Des gens viennent pour contempler la nature, nourrir les oiseaux, alors que d’autres le font pour l’aspect compétitif.

Hommage à ceux qui ont marqué l’histoire

Plusieurs personnalités ont façonné l’histoire du club, soit par leurs performances sportives, ou parce qu’ils ont représenté la région au-delà de ses frontières par leurs inlassables heures de bénévolat, sont immortalisés via l’un ou l’autre des sentiers et pentes. C’est le cas des Dany Bouchard, Marie-Josée Pépin, Yvon Morel, Caroline Noël, Bob Slater (la côte à Bob), Bernard Marcotte (la côte à Bernard), Jean Yves Fournier (la côte à Jean Yves), Roméo Grimard (la côte à Grimard), puis la petite dernière, la côte à Richard, pour honorer le président actuel. «Je suis venu à bout d’en avoir une», rigole-t-il.

20 km de sentiers de fatbike et 7 km de sentiers de raquettes se trouvent aussi à proximité des installations de La Tuque Rouge.

 

Les anciens présidents

  • Jean Paul Bélanger, 1973-1976
  • Jean-Louis Marchand, 1976-1977
  • Claude Jacob, 1977-1979
  • Martien Duchesneau, 1979-1980
  • Jean Paul Aubé, 1980-1981
  • Robert Bouchard, 1981-1985
  • Guy Sylvestre, 1985-1986
  • Guy Perron, 1986-1987
  • Michel Pilon, 1987-1989
  • Michèle Pépin, 1989, 1993
  • Réjean Duchesneau, 1993-2004
  • Dany Bouchard, 2004-2005
  • Richard Lavoie, depuis 2005
Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Annie Aubé Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Annie Aubé
Invité
Annie Aubé

Je me rappelle très bien de mon père (Jean-Paul Aubé) qui a donné beaucoup de temps pour le club de ski de fond, c’était sa passion! Il adorait ce sport et voulait améliorer le chalet, les services aux membres. Il était avec M. Martien Duchesneau et M. Paul Olsen lorsque celui-ci s’est écroulé dans les pistes, ça l’avait beaucoup affecté. Je suis très fier quand je regarde évoluer le club de ski de fond, je me dis qu’il a une petite part dans tout ça!