Neal marque en prolongation et les Thunderbirds battent le Rocket 3-2

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Neal marque en prolongation et les Thunderbirds battent le Rocket 3-2

LAVAL, Qc — Le Rocket a plié, puis a cassé, samedi soir à la Place Bell, et il a maintenant le dos au mur.

James Neal a marqué après 18:35 de jeu en prolongation et les Thunderbirds de Springfield ont comblé un retard de deux buts avant de l’emporter 3-2 contre le club lavallois dans le cinquième match de la finale de l’Association de l’Est de la Ligue américaine de hockey.

Les Thunderbirds mènent la série 3-2. Les sixième et septième matchs, si nécessaire, auront lieu lundi et mercredi à Springfield.

«Nous avons un groupe résilient, nous l’avons démontré tout au long de la saison, a rappelé l’entraîneur-chef du Rocket, Jean-François Houle. Nous allons prendre ça un match à la fois là-bas. 

«Les gars donnent tout à tous les matchs. Nous avons un bon groupe et nous n’aurons pas besoin de grands discours.»

Cayden Primeau a tenu en échec l’offensive des Thunderbirds pendant de longs moments, mais le gardien du Rocket a finalement été incapable de tout faire seul.

Neal a joué les héros en battant Primeau du côté rapproché sur un tir à bout portant.

«Oui, offensivement, ils ont eu le dessus au chapitre des lancers, mais quand nous avions une avance d’un but, nous sommes restés un peu plus dans notre zone, a souligné Houle. Nous nous sommes bien défendus pour essayer de quitter avec la victoire. 

«Sur leur but, ça frappe un bâton et ça rentre. Puis en prolongation, nous avons eu une échappée et une occasion à l’embouchure. Nous avons eu nos chances et nous aurions pu gagner. En prolongation, ça peut aller d’un côté ou de l’autre», a insisté Houle.

Rafaël Harvey-Pinard a réussi un doublé pour le Rocket. Primeau a stoppé 44 tirs.

Nathan Todd et Dakota Joshua ont marqué en temps réglementaire pour les Thunderbirds. Charlie Lindgren a obtenu un deuxième départ dans la série face au Rocket et il a stoppé 25 tirs.

Mince consolation, le Rocket a continué à tenir en échec l’avantage numérique des Thunderbirds, qui est maintenant 0-en-25 depuis le début de la série.

«Ça n’aide pas quand vous écopez autant de punitions, mais ce sont des matchs intenses, a dit le défenseur du Rocket Xavier Ouellet. Je ne sais pas si les arbitres prennent toujours la bonne décision, mais nous devons éviter le banc des punitions.»

Les attaquants Kevin Roy et Jean-Christophe Beaudin avaient été insérés dans la formation du Rocket, en relève au centre Nate Schnarr, blessé, et au défenseur Gianni Fairbrother. Le Rocket comptait donc sur une formation standard à 12 attaquants et six défenseurs.

À force de cogner à la porte

Primeau s’est signalé tôt dans la rencontre, effectuant deux arrêts du bout de la jambière gauche alors que le Rocket évoluait en infériorité numérique. 

Le Rocket s’est ensuite mis en marche. Cédric Paquette a atteint la barre transversale après une remise en retrait de Jesse Ylönen.

Harvey-Pinard a ensuite donné les devants à l’équipe locale après 11:32 de jeu, lors d’un avantage numérique. Le fougueux ailier a contré une attaque à deux contre un des Thunderbirds en y allant d’un beau repli, puis il a fait dévier un tir de Sami Niku derrière Lindgren quelques secondes plus tard.

Lindgren s’est racheté avec environ six minutes à faire en première période. Il a réalisé un arrêt spectaculaire aux dépens d’Ylönen en étirant la jambière gauche.

Le gardien des Thunderbirds a aussi réagi à temps à mi-chemin en deuxième période pour stopper un tir sur réception à bout portant de Jean-Sébastien Dea.

Toutefois, Lindgren n’y pouvait rien à 12:05 du deuxième vingt, quand une passe transversale de Harvey-Pinard vers Paquette a dévié dans les jambes du défenseur Brady Lyle avant de franchir la ligne des buts.

Les Thunderbirds n’ont pas baissé les bras et ils ont réussi à réduire l’écart à 2-1 avec 3:57 à faire au deuxième engagement. Todd a fait bouger les cordages grâce à un bon lancer sur réception.

Le Rocket a bousillé une belle occasion de restaurer son avance de deux buts avec un peu plus de neuf minutes à faire en troisième période. Tobie Paquette-Bisson a raté la cible à la suite d’une belle mise en scène de Gabriel Bourque et Lucas Condotta.

À l’autre bout de la patinoire, Sam Anas a surpris Primeau, mais a vu son tir atteindre le poteau.

Harvey-Pinard aurait pu assommer les Thunderbirds en avantage numérique, mais il a lui aussi atteint le poteau.

Le manque d’opportunisme du Rocket a fini par lui coûter cher. Joshua a finalement créé l’égalité avec 4:24 à écouler en troisième période, quand son tir a dévié sur un rival avant de surprendre Primeau.

Le Rocket a aussi gaspillé deux belles occasions en prolongation. Martel a fendu l’air alors qu’il avait un filet ouvert devant lui, puis Dea a été stoppé par Lindgren en échappée.

Neal a finalement permis aux Thunderbirds d’avoir le dernier mot.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires