Madrid: Andreescu écrase Collins en 69 minutes, Fernandez s’incline contre Teichmann

La Presse Canadienne
Madrid: Andreescu écrase Collins en 69 minutes, Fernandez s’incline contre Teichmann

MADRID — Dimanche en deux temps pour les Canadiennes à l’Omnium de tennis de Madrid. La journée a commencé avec une étincelante victoire de l’Ontarienne Bianca Andreescu mais s’est poursuivie avec l’élimination de la Québécoise Leylah Fernandez.

Andreescu a pulvérisé l’Américaine Danielle Collins, huitième joueuse mondiale, 6-1, 6-1 dans un match de deuxième tour, en matinée.

Quelques heures plus tard, dans un duel de gauchères, Fernandez, 17e tête de série, a baissé pavillon en deux manches de 6-4, 6-4 face à la Suissesse Jil Teichmann dans un affrontement qui a duré 90 minutes.

Andreescu n’a eu besoin que de 69 minutes pour atteindre la troisième ronde, où elle affrontera Jessica Pegula, également des États-Unis, dans un match qui devrait avoir lieu mardi.

Pegula, classée 14e au monde, a éliminé l’Estonienne Kaia Kanepi 6-3, 6-3 dimanche.

«Je savais que je devais livrer une très bonne performance parce que (Collins) a connu du succès dernièrement. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ça se passe comme ça. Mais j’ai respecté mon plan de match et ç’a fonctionné», a analysé Andreescu, dans des commentaires publiés sur le site internet de la WTA.

Après avoir sauvé une balle de bris au deuxième jeu, Andreescu a pris l’avantage au premier set en gagnant le jeu suivant au service de Collins. La Canadienne lui a refait le coup lors des cinquième et septième jeux du set initial.

La suprématie d’Andreescu s’est poursuivie avec deux autres bris, chemin faisant vers une avance de 4-0 en deuxième manche. C’est là que la Canadienne a connu sa seule défaillance de la journée lorsque Collins a réalisé un bris.

Andreescu a aussitôt répondu avec son sixième bris de l’affrontement avant de mettre fin au duel à son service à sa troisième balle de match.

«Ce que j’ai bien fait aujourd’hui, c’est d’être restée dans le moment présent, et je me suis dit que le match n’était pas terminé tant qu’il ne l’était pas, même à 6-1, 4-1. Elle a commencé à frapper la balle avec plus de force, et parfois elle tombait dans le jeu, parfois non. Ce qu’elle a tenté de faire était intelligent parce que ça me mettait plus de pression. Si je n’avais pas tenu bon, elle aurait pu revenir dans le match», a aussi déclaré Andreescu.

Depuis qu’elle a concédé la deuxième manche à l’Américaine Alison Riske en première ronde du tournoi, Andreescu, 111e au monde, a gagné 18 des 20 jeux suivants.

Cette victoire assurera à Andreescu de se hisser parmi le top-100.

«J’essaie de remonter la côte et l’autre jour, on se disait que ce serait bien si ça ne prenait pas trop de matchs pour y arriver. J’étais contente de revenir dans cette zone et j’ai retrouvé tous les tics qui m’ont aidée dans mes matchs passés. Ça aide vraiment. Même de petits gestes comme toucher à la ligne ou frapper ses espadrilles avec sa raquette, ça aide beaucoup.»

De son côté, Fernandez a concédé un bris de service lors du troisième jeu de la manche initiale, et Teichmann a su le protéger pour remporter le premier set en 43 minutes.

Les deux joueuses ont échangé des bris lors des deux premiers jeux du deuxième set. Par la suite, elles ont réussi à protéger leur service jusqu’à ce que Fernandez ne flanche lors du neuvième jeu lorsqu’elle a expédié un revers dans le filet.

La Suissesse a enchaîné en gagnant les quatre points à son service lors du jeu suivant, le dernier à la suite d’un revers trop long de la Québécoise.

Teichmann disputera son prochain match contre la Kazakhe Elena Rybakina, qui a atteint la ronde suivante à la suite du retrait de la Tchèque Katerina Siniakova. Rybakina avait gagné les sept premiers jeux lorsque Siniakova a abdiqué.

Par ailleurs, dans un autre duel de deuxième ronde, l’Ukrainienne Anhelina Kalinina a dominé l’Espagnole Garbine Muguruza, neuvième joueuse mondiale, 6-3, 6-0.

En troisième ronde, Kalinina livrera bataille à la Britannique Emma Raducanu qui n’a eu aucune difficulté à se défaire de l’Ukrainienne Marta Kostyuk 6-2, 6-1.

La Russe Daria Kasatkina a aussi mérité son billet pour le troisième tour lorsqu’elle est venue de l’arrière pour éliminer la Grecque Maria Sakkari 3-6, 6-3, 6-1. Elle affrontera l’Espagnole Sara Sorribes Tormo, qui a vaincu la Japonaise Naomi Osaka 6-3, 6-1.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires