L’équipe féminine du Canada s’impose 6-0 contre la Trinité-et-Tobago

La Presse Canadienne
L’équipe féminine du Canada s’impose 6-0 contre la Trinité-et-Tobago

GUADALUPE, Mexique — La capitaine Christine Sinclair a marqué son 190e but sur la scène internationale, Julia Grosso a réussi un doublé et le Canada a ouvert la machine en fin de rencontre pour prendre la mesure de la Trinité-et-Tobago 6-0 au championnat féminin de la Concacaf, mardi.

Ce furent les premiers buts de Grosso, joueuse de milieu de terrain de 21 ans qui évolue avec la Juventus de Turin, avec l’équipe sénior du Canada. 

Jessie Fleming, Janine Beckie et Jordyn Huitema ont également fait vibrer les cordages pour l’Unifolié, qui s’est accroché à une avance d’un but jusqu’à la 67e minute. 

Après que Sinclair eut ouvert la marque à la 27e minute — grâce à une belle redirection de la tête —, le Canada a été en panne sèche en offensive. Grosso a mis fin à la léthargie quand elle a accepté la belle remise de Huitema et a battu la portière de la Trinité-et-Tobago avec une frappe du pied gauche.

Grosso a frappé à nouveau à la 79e minute après que les deux clubs eurent laissé filer un ballon au travers de la surface. Grosso a capté le ballon, s’est placé pour s’élancer du pied droit et a eu le dessus sur la gardienne grâce à un tir du côté rapproché.

Et l’avalanche de buts a suivi. Fleming a porté la marque à 4-0 à la 84e minute avec un tir à ras du sol qui a surpris la gardienne Kimika Forbes. Beckie a inscrit le cinquième filet des siennes à la 86e minute et c’est Huitema qui a complété le boulot dans les arrêts de jeu.

Le Canada, champion des Jeux olympiques en titre, est classé au 6e rang mondial tandis que la Trinité-et-Tobago occupe le 76e échelon.

Le tournoi de huit équipes, qui se déroulera jusqu’au 18 juillet, sert de phase de qualification pour la région de la Concacaf pour la Coupe du monde 2023 disputée en Australie et en Nouvelle-Zélande ainsi que pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Outre le Canada et Trinité-et-Tobago, le groupe B est composé du Costa Rica (37e équipe mondiale) et le Panama (57e). Le groupe A est formé de l’équipe la mieux classée de la planète, les États-Unis, le Mexique (26e), la Jamaïque (51e) et Haïti (60e).

Dans l’autre duel du groupe B au programme mardi, le Costa Rica a blanchi le Panama 3-0.

Les Canadiennes reprendront le collier jeudi pour y affronter les Panaméennes.

Les deux premières équipes de chaque groupe obtiendront un laissez-passer pour les demi-finales ainsi qu’un billet pour la Coupe du monde de 2023. Les nations qui termineront en troisième place de leur groupe devront passer par un barrage intercontinental pour se qualifier pour la Coupe du monde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires