David Lemieux est stoppé au troisième round par David Benavidez

La Presse Canadienne

GLENDALE, Ariz. — David Lemieux a démontré beaucoup de courage, mais David Benavidez était trop fort et le coin de Lemieux a décidé de stopper le combat après 1:31 du troisième round d’un combat à sens unique. 

Benavidez (26-0, 23 K.-O.) a ainsi mis la main sur le titre intérimaire des super-moyens du World Boxing Council (WBC), au Gila Arena de Glendale, en Arizona.

Lemieux (43-5, 36 K.-O.) a bien fait dans la première minute du combat, mais Benavidez a rapidement fait tourner le vent après la première minute du premier round.

Après avoir envoyé un solide crochet de gauche qui a sévèrement ébranlé Lemieux en fin de premier round, Benavidez a martelé le Québécois de 33 ans de plusieurs coups en puissance, mais Lemieux a été sauvé par la cloche.

L’arbitre Harvey Dock a admis après le combat qu’il allait arrêter le combat à ce moment, mais qu’en entendant la cloche, il a décidé de laisser la chance à Lemieux de récupérer.

«Tu vois que David Lemieux est fait d’un moule différent: plusieurs boxeurs auraient arrêté à ce moment, pas lui, l’a louangé Benavidez sur le ring après le combat. Il a continué de lancer des coups et tentaient de renverser la vapeur.»

Dans le coin, Lemieux saignait abondamment de l’oeil gauche et du nez. Son entraîneur, Marc Ramsay, lui a rappelé de bouger davantage et de ne pas demeurer au bout du point de Benavidez.

Lemieux a démontré beaucoup de courage au deuxième, tentant de percer la garde de Benavidez, qui possède une portée de près de cinq pouces de plus que l’ex-champion du monde des moyens. Mais l’Américain d’origine mexicaine a été intraitable.

Il a touché Lemieux d’un solide uppercut placé en fin de combinaison pour visiter le tapis une première fois, étant même poussé à l’extérieur des câbles. Benavidez n’a pas été en mesure de passer le K.-O. à Lemieux, mais Dock a averti le coin du Québécois: s’il ne voyait pas davantage de sa part au troisième, il allait arrêter le combat.

Il n’a pas eu besoin de le faire.

Après quelques bons coups placés par Lemieux, Benavidez a repris le dessus sans jamais sembler ébranlé. Ramsay, comme il le fait toujours, a décidé de protéger la santé de son boxeur.

«Je vais bien, je suis OK, a indiqué Lemieux lorsque interviewé sur le ring. David Benavidez est tout un boxeur et j’ai énormément de respect pour lui.

«Il m’a atteint de quelques bons coups, surtout à la fin du premier round, mais j’étais correct en revenant pour le deuxième», a ajouté celui qui a subi un premier revers à 168 livres.

On a par contre demandé à Lemieux s’il venait de livrer son dernier combat. Il n’a pas offert une réponse sans équivoque.

«Comme toujours, je vais discuter avec mon équipe. Ce soir, ce n’était pas ma soirée.»

Benavidez espère maintenant obtenir une offre du détenteur du titre du WBC, Saul «Canelo» Alvarez, dont il est officiellement l’aspirant obligatoire avec cette victoire.

«Qu’il signe le contrat! C’est tout ce qui reste à faire. Je suis prêt à affronter n’importe qui», a lancé Benavidez.

Benavidez et Lemieux étaient classés premier et deuxième aspirants de la division au WBC, ainsi que deuxième et troisième de la World Boxing Organization (WBO). Lemieux pourrait glisser aux classements après ce revers. À moins qu’il décide de tirer un trait sur sa carrière et que son nom ne soit complètement rayé de ceux-ci.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires