«Un rêve pour tous les joueurs de hockey»

«Un rêve pour tous les joueurs de hockey»

Morgan Adams-Moisan connaît la meilleure saison de sa carrière junior.

Crédit photo : (Photo L'Écho de La Tuque Jonathan Cossette)

HOCKEY. Le Latuquois Morgan Adams-Moisan ne pouvait mieux tomber en jouant sa dernière année junior avec les Voltigeurs. L’entraîneur Dominic Ducharme lui a donné des responsabilités offensives accrues, et les 9 et 10 février prochain. Il prendra part aux deux matchs extérieurs dans le cadre de la Classique hivernale présentée à Drummondville.

«Tout le monde est excité à l’aube des deux matchs de la Classique hivernale. C’est un rêve pour tous les joueurs de hockey de pouvoir jouer un match à l’extérieur comme quand on était jeune. On est vraiment chanceux de pouvoir vivre ça. Il y aura 6000 places dans les estrades. Il va y avoir une ambiance spéciale et ça sera toute qu’une expérience. J’ai l’impression que ça sera excitant et stressant lors du premier shift», commente le #17 des Voltigeurs.

Est-ce que le Latuquois jouait souvent sur les patinoires extérieures étant enfant? «Avec mes frères et mes amis d’enfance, on avait l’habitude de faire la tournée des patinoires à La Tuque pour voir quelle était la plus belle. On allait souvent à St-Michel ou à la patinoire du 4000 au quartier Filion. On pouvait passer toute la journée dehors. C’est certain que jouer une vraie game, avec les arbitres au niveau junior majeur, ça va être spécial. J’ai vraiment hâte!»

Au cours de la dernière semaine, les Voltigeurs ont déjà pratiqué une fois sur la patinoire extérieure. ««C’est différent de jouer en dedans et dehors. Quand on a pratiqué, il neigeait un peu. Il y avait une petite différence pour la glace, mais comme c’est une glace réfrigérée, ça ressemble plus à une patinoire intérieure qu’extérieure. Mais c’est certain qu’on ne pourra pas jouer en finesse parce que le puck va rebondir plus et ça sera plus difficile de faire des passes. Il va falloir garder le jeu simple.»

Avec des responsabilités supplémentaires offensivement, Morgan connaît la meilleure saison de sa carrière. En 50 parties cette saison, il cumule une fiche de 24 buts et 25 passes pour 49 points. Il évolue présentement avec Xavier Simoneau et Cédric Desruisseaux sur la deuxième ligne d’attaque des Voltigeurs. «Ça va très bien avec mes coéquipiers et l’équipe gagne, on ne peut pas souhaiter mieux. Mon entraîneur Dominic m’a fait confiance dès le départ sur l’avantage numérique alors ça donne plus de chance de produire offensivement. Je joue aussi sur le désavantage numérique, et la chimie s’est installée rapidement avec Simoneau, ça m’a donné confiance. C’est plaisant de pouvoir aider l’équipe autant offensivement que physiquement», indique l’ailier droit de 6’3″.

La partie de mercredi dernier a été spéciale également puisque c’était le dernier match du Latuquois à Shawinigan. Il a d’ailleurs inscrit un but et une passe et a obtenu la troisième étoile «Il y a toujours un petit quelque chose de plus de jouer à Shawinigan. J’avais de la famille et plusieurs amis qui étaient présents. C’était le fun à voir. En plus, j’ai eu une super de bonne game, alors je ne pouvais pas demander mieux pour mon dernier match de ma carrière junior en Mauricie.»

Est-ce que le Latuquois a l’opportunité de jouer avec la jeune sensation Joe Veleno? «On n’a pas souvent la chance de jouer avec un joueur de sa trempe dans une carrière. C’était juste une question de temps avant qu’il fasse son premier but avec nous. On est sur la même unité en avantage numérique, et ses habiletés rendent tout le monde meilleur autour de lui. Je me mets en avant du filet, je suis là pour dévier les rondelles, tasser les défenseurs et prendre les retours de lancer.»