Une radio qui rapproche les fidèles de leur église

Une radio qui rapproche les fidèles de leur église

Jacques Lafrenière, un des bénévoles imploqués.

Crédit photo : Photo L'Écho de La Tuque Michel Scarpino

ÉGLISE.  Les fidèles qui sont dans l’impossibilité d’assister aux offices religieux à l’église peuvent entendre les cérémonies via la radio communautaire 94,1 FM.

Cet outil de communication sert également les gens présents à l’église, mais qui ont des problèmes d’audition. Ils peuvent suivre les offices dans l’église, avec leurs baladeurs.

Le projet intéresse vivement Jacques Lafrenière, enseignant retraité, qui agit comme responsable de la programmation.

La radio diffusait en provenance de l’église Marie-Médiatrice depuis 1996. L’antenne était dans le clocher de l’ancienne église, mais il a été impossible de la sauver lors de sa démolition.

M. Lafrenière a aussitôt mis ses talents à contribution et en a construit une lui-même. Avec de l’aide, il a également mis sur pied, dans le local de l’église, un studio, où une console met en ondes les émissions.

La nouvelle antenne est située en haut du presbytère de l’église St-Zéphirin. «Ça nous permet d’avoir un bon rayonnement», fait-il remarquer.

Tout le territoire urbain de ville de La Tuque est couvert par le 94,1FM.

Les émissions

La messe dominicale y est présentée. Avant la messe de 10 h 30, on fait jouer de la musique religieuse. On n’exclut pas la possibilité de produire des émissions de nature religieuse, des lectures bibliques, comme il s’est déjà fait il y a quelques années en l’église Marie-Médiatrice.

D’ailleurs, le concert bénéfice d’orgue et de voix, qui avait été présenté présenté le 22 septembre, avait été radiodiffusé.

Outre la messe dominicale de 10h30, on y présente le chapelet pour la Paix à 19h et la messe du jeudi à 9h.

En mai, des émissions spéciales touchent le mois de Marie. En octobre, en marge du mois du Rosaire, on pouvait entendre de l’animation et le chapelet à 19h. Les horaires sont publiés dans le journal le Fraternel.

Cela rejoint deux passions de M. Lafrenière, qui a œuvré en enseignement religieux au secondaire. Et ce n’est pas d’hier que M. Lafrenière nourrit un intérêt pour tout ce qui concerne l’électronique. Avec des élèves, il a longtemps opéré une station de radio amateur (VE2) à l’école Champagnat, avec une répétitrice.

Gaston Provencher, Guy Éthier, Jacques Goulet, Denis Vallée, Pierre Lortie (technicien) assistent M. Lafrenière, qui voit à la programmation de la radio 94,1 FM.