Québec alloue 10 M$ à l’usine WestRock de La Tuque

Québec alloue 10 M$ à l’usine WestRock de La Tuque

La mministre Julie Boulet

INVESTISSEMENT. Le Gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de 10 M$ pour l’usine de La Tuque de WestRock.

L’injection d’argent, en marge du programme ÉcoPerformance, permettra de mener à bon port deux importants projets en efficacité énergétique. L’investissement s’inscrit dans le cadre d’un projet de 25 M$ dont les travaux prendront fin en novembre 2018.

Pendant la durée des travaux, qui vont durer un an, 30 emplois seront créés.

Ils permettront une importante réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’usine, évaluée à 26 076 tonnes d’équivalent CO2 annuellement, ce qui équivaut à retirer quelque 7 670 véhicules légers des routes chaque année. L’entreprise pourra aussi réaliser des économies dans son budget d’exploitation.

Le projet consiste en la modernisation de des ateliers de blanchiment de l’usine. Le fabriquant des nouveaux équipements est le groupe Laperrière et Verreault de Trois-Rivières, dont le fondateur est Laurent Verreault, originaire de La Tuque.

«Au niveau de la qualité de la pâte, on va voir une amélioration», affirme Pierre Pacarar, directeur de l’usine de la Tuque

Le programme ÉcoPerformance découle du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et qui est mis en œuvre par Transition énergétique Québec (TEQ).

« Je dois dire que je suis particulièrement impressionné par le travail accompli et par les investissements de la WestRock dans son usine de La Tuque. Ces projets sont à la fois structurants pour la région de la Mauricie et porteurs pour réaliser la transition énergétique du Québec. Je l’ai souvent répété au cours des derniers mois, c’est par l’énergie que le Québec est entré dans la modernité et c’est par la maîtrise des énergies renouvelables qu’il sera plus prospère», mentionne Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Quant à elle, la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, y voit un bel exemple de projet permettant de passer à une économie plus verte.

«J’invite toutes les entreprises, petites, moyennes ou grandes, à profiter des mesures que nous mettons en place qui sont à la fois un coup de pouce pour leurs finances et un pas de plus vers un environnement plus sain», a-t-elle indiqué.

« En tant que partie intégrante de la stratégie commerciale à long terme de WestRock, la plateforme de développement durable repose sur trois piliers : les personnes, la planète et la performance. Notre équipe de développement durable s’engage de manière proactive à offrir les meilleures solutions pour agir de manière responsable tout en proposant des produits innovants à nos clients. Avec l’aide financière du Gouvernement du Québec, à notre usine de La Tuque, il sera possible de réduire de façon importante les émissions de gaz à effet de serre dans la région.  Ce projet d’amélioration consistera à répondre aux besoins actuels de notre usine sans compromettre la qualité de vie des générations futures», observe pour sa part Pierre Pacarar, directeur général, La Tuque et Pointe-aux-Trembles, chez WestRock.

Le message qu’on envoie c’est que cette entreprise à une préoccupation de devenir plus éco responsables, plus éco performante et par le fait qu’on améliore les installations, on va avoir une meilleure qualité de pâte», qui souligne également le ministre Boulet.

Le programme ÉcoPerformance

Financé par le Fonds vert et par la quote-part des distributeurs d’énergie, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique des organisations par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d’énergie, de même qu’à l’amélioration des procédés.