Parent : Hydro vise le remplacement de sa ligne de transport dès l’an prochain

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Parent : Hydro vise le remplacement de sa ligne de transport dès l’an prochain
(Photo : Courtoisie - Hydro-Québec)

Les autorités municipales de La Tuque et les dirigeants Hydro-Québec se sont rendus à Parent afin de rencontrer les résidents de l’endroit.

On sait que les travaux importants seront apportés à la ligne de transport d’Hydro-Québec de 58 km, qui relie ce quartier de Ville de La Tuque au poste de La Vérendrye. L’objectif de cette activité était de présenter à la clientèle de Parent l’ensemble des étapes du projet, soit celles réalisées, en cours et à venir. Une douzaine de personnes se sont présentées.

La ligne date de 1984. Les pic-bois et les fourmis ont fait la vie dure aux poteaux de bois ces dernières années et les pannes avaient été vivement dénoncées par le conseiller Éric Chagnon et le maire Pierre-David Tremblay.

«Depuis l’an passé, Hydro-Québec s’est mise en action afin de définir un projet et faire toutes les évaluations nécessaires pour arriver à une action concrète sur le terrain», indiquait d’entrée de jeu Alan Brissette, chef aux installations et lignes de transport chez Hydro-Québec.

Le milieu boisé, les secteurs humides, les escarpements, tout comme les territoires de chasse et de pêche en feront un enjeu particulier pour les travailleurs qui s’y rendront. Des relevés de terrain ont été effectués au cours de l’été et se termineront à la fin de l’automne. C’est à ce moment qu’on connaîtra la meilleure solution technique, financière, environnementale et en acceptabilité sociale du projet.

L’étape suivante sera les autorisations environnementales et l’approbation du conseil d’administration d’Hydro-Québec.

On vise à débuter le projet dès 2020 pour le terminer l’année suivante.

Pendant les travaux, un des enjeux sera de maintenir l’alimentation électrique. «Il y aura des interruptions, le temps de brancher et de débrancher, mais il n’est pas prévu d’impacts majeurs», précise M. Brissette.

Des travaux visent à remplacer les structures de bois à trois poteaux qu’on appelle structures d’arrêt, là où les conducteurs sont en ancrage. «Ce sont des structures complexes et on ne peut pas le faire sans enlever le courant de la ligne. Ça a un impact direct sur le client. Notre intention est de les remplacer et de remplacer le bois par de l’acier», poursuit M. Brissette. Des structures identiques, mais en acier seront alors installées.

L’accessibilité au lieu des travaux sera également un enjeu, disait Elizabeth Gladu, conseillère, relations avec le milieu d’Hydro-Québec : «L’enjeu dans le secteur de Parent, c’est que la ligne traverse énormément de milieux humides. C’est facile habituellement dans un milieu agricole de demeurer dans l’emprise de ligne et que les équipes circulent dans l’emprise. Dans le cas présent, dépendant de la période ciblée pour des travaux, ça crée des détours ou des mesures d’atténuation pour les milieux humides, les cours d’eau».

On ne peut pas pour l’instant, déterminer le nombre de travailleurs qui seront déployés sur place, mais on assure, chez Hydro-Québec, qu’on vérifiera la capacité d’hébergement qu’offre la communauté. «Dans le projet, il n’est pas prévu de campements. On a fait un inventaire des lieux d’hébergement, on souhaite héberger les travailleurs à proximité du site des travaux. Il y a une capacité d’hébergement local, on arrive avec un échéancier de travaux, il va falloir jumeler les deux», laisse savoir Mme Gladu.

Hydro ne veut pas s’avancer sur les coûts précis des travaux. L’estimé annoncé dans le milieu fait état de 35M$ «mais il n’y a de fortes chances que ce soit un projet de plus grande envergure».

Parmi les préoccupations soulevées mardi, la période des travaux, le maintien de l’alimentation durant les travaux et les matériaux utilisés pour le remplacement des supports.

On a rappelé que l’entretien de la ligne s’est poursuivi au cours des dernières années. Des inspections terrestres et aériennes ont été effectuées. Presque 20% des structures d’alignement de la ligne a été remplacé depuis les trois dernières années. On estime que 7M$ ont été investis en travaux de maintenance depuis 2013 sur la ligne menant à Parent.

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
MICHEL VEILLETTE Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
MICHEL VEILLETTE
Invité
MICHEL VEILLETTE

FÉLICITATIONS À ERIC ET PIERRE-DAVID ET À TOUS CEUX QUI ONT TRAVAILLÉ À CE SUCCES, SALUTATIONS MICHEL V.