Une soif de vivre intarissable

Par Francine Beaupre
Une soif de vivre intarissable

Vous avez peut-être entendu parler de cette jeune maman atteinte d’un cancer des ovaires et qui a choisi de lutter de toutes ses forces pour offrir à ses filles le plus de temps possible avec leur maman. L’histoire d’Ingrid Robidas fait le tour des réseaux sociaux ces derniers temps. Elle est la conjointe de Marc-André Noël originaire de La Tuque.

Mme Robidas se bat contre ce cancer depuis trois ans. Mère de deux petites filles, elle en est à son 4e protocole de traitement et enfin, des résultats positifs se manifestent. C’est grâce à l’AVASTIN qu’Ingrid et ses deux filles peuvent passer plus de temps de qualité ensemble. «Ce médicament me permet de prendre une pause de chimiothérapie et devrait prolonger ma survie», explique-t-elle.

Le hic, c’est que ce médicament n’est pas encore homologué par Santé Canada pour être utilisé dans le traitement du cancer des ovaires. Il l’est tout de même pour traiter un cancer colorectal. Il n’est donc pas remboursé dans le cas d’Ingrid. En Europe, on l’utilise déjà dans le traitement de ce cancer «Je prends ce médicament pour augmenter la force et la durée de ma réponse au traitement de chimiothérapie», ajoute-t-elle. «Chaque mois de survie est du temps gagné avec mes filles, du temps de plus pour accéder au prochain traitement prometteur qui augmentera aussi ma survie».

Afin de payer ce médicament dispendieux, Ingrid demande un soutien financier sur sa page ingridsearch.com. Elle y explique les raisons qui la motivent à participer à un protocole de recherche, elle vous y présente sa famille et la splendide lettre d’amour qu’elle a écrite pour ces adorables petites Zara et Ariane. «Le texte est devenu la chanson Les Étoiles à la suite d’une rencontre avec Juülie Rousseau, superbe chanteuse à la voix et au cœur d’or. Puis, cette chanson fut réalisée professionnellement et bénévolement par des amis», partage-t-elle sur son blogue.

Le 29 mars dernier, Ingrid recevait les derniers résultats des analyses sanguines. « Avastin tient bien la garde! Les derniers résultats sanguins indiquent une stabilité de la maladie. Ça veut dire que le cancer continue de dormir. J’espère pour longtemps. Très, très bonne nouvelle. Je me sens comme un soldat en permission», confirme-t-elle. «On ne connaît pas la suite, mais il faut profiter de tout ce qui se présente. Se camper dans le moment présent et vivre le confort de la vie sans chimio! Le printemps peut maintenant se pointer!», philosophe-t-elle.

Vous pouvez vous rendre sur son carnet web ingridsearch.com. Vous pourrez y écouter la merveilleuse chanson pour ses filles, vous trouverez des renseignements sur la maladie, les protocoles de recherches et bien d’autres choses qu’Ingrid partage avec vous. Elle y donne de ses nouvelles et parle de la beauté de la vie. Vous pourrez aussi y faire un don pour lui donner du temps. «Du temps, c’est de l’amour, de la force et la possibilité pour mes filles d’être heureuses, de construire des ressources qui les aideront à avoir une belle vie», conclut Ingrid, une femme courageuse dont la soif de vivre est intarissable.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des