Une pensée de Mélanie Tremblay pour Haïti

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une pensée de Mélanie Tremblay pour Haïti
Mélanie Tremblay et sa fille de 4 ans

La Latuquoise Mélanie Tremblay a été saisie au même titre que les Québécois le 12 janvier dernier en voyant les images du séisme en Haïti. Peut-être encore plus que certains puisqu’elle a adopté une petite Haïtienne, Lyzia, en juillet 2008.

«C’est hallucinant de voir l’ampleur du désastre, opine Mélanie Tremblay. J’ai eu une pensée pour les parents en processus d’adoption qui ne savent pas si l’enfant est sain et sauf. Pour ma part, il y avait eu un ouragan pendant le processus d’adoption à ma fille, et j’étais très inquiète. Je comprends l’inquiétude des parents qui le vivent. C’est vraiment atroce à vivre! Mais quand on voit toutes ces images, on ne peut pas rester insensible. Ça nous vire à l’envers. Aussi, on ne savait pas si la directrice de l’adoption pour Soleil des nations Ginette Gauvreault, était en vie. Elle est arrivée en Haïti le jour du drame. Elle y était pour trois semaines pour des questions d’adoption.»

Nous avons finalement appris au cours du week-end que Mme Gauvreault allait bien. «J’invite les Latuquois à faire des dons à un organisme fiable comme la Croix-Rouge.» Vous pouvez faire un don à la Croix-Rouge en appelant au 1 800 418-1111. «On ne sait jamais quand on drame du genre viendra nous frapper, c’est pourquoi il faut donner pour ceux qui en ont de besoin. C’est le temps d’enlever nos œillères. Quand on pense que le palais présidentiel a complètement été détruit. C’est l’emblème du pays!»

En signe de solidarité avec Haïti, les églises du Diocèse de Trois-Rivières procèderont à une quête spéciale lors de la messe du 24 janvier prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires