Un champignon de plus de 36 livres bat tous les records!

Par Francine Beaupre

Le cueilleur de champignons Robert Duchesneau n’était pas peu fier de sa cueillette du 11 mai dernier : il a cueilli un Chaga de 36,4 livres! Ce champignon aux vertus thérapeutiques est très utilisé, et ce, depuis des millénaires.

Ce champignon qui n’a pas de pied a l’aspect du bois brûlé. C’est un parasite du bouleau qui cause la mort de l’arbre en quelques années. Lorsque M. Duchesneau l’a cueilli, une partie s’en est malheureusement détachée. « Il aurait pesé encore plus, peut-être 38 ou 40 livres », s’exclamait sa conjointe.

« On le consomme en décoctions ou infusions pour traiter l’influenza, les allergies, les problèmes de peau, le diabète ou le cancer », nous mentionnait sa conjointe Sylvie Régnier qui s’y connaît en médications naturelles. « On le surnomme le Roi des champignons. C’est un polypore médicinal ».

On se souviendra que l’an dernier, Gérald Couture, un homme d’Amos en Abitibi-Témiscamingue, avait trouvé ce qu’il croyait alors être le plus gros Chaga : un spécimen de 30 livres! Avec ces 36,4 livres, ce Changa bat tous les records.

Le Chaga ou champignon de Soljenitsyne est surtout connu en Sibérie et au Canada. Dans son livre « Le pavillon des cancéreux », l’auteur russe Soljenitsyne parle d’une région de Sibérie épargnée par le cancer. Ce miracle serait dû à leur coutume de boire une infusion d’un champignon local, le Chaga.

Bien entendu, comme tous les cueilleurs, M. Duchesneau demeure discret sur l’endroit où il a trouvé ce mastodonte et on le comprend.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires