Un 40 km de ski de fond dans le froid

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un 40 km de ski de fond dans le froid
Une cinquantaine de personnes au total ont pris part aux activités du Défi 40 km le 26 janvier dernier. (Photo collaboration spéciale)

Le Défi 40 km organisé par le Club de ski de fond La Tuque Rouge s’est déroulé le 26 janvier dernier dans le froid. Une quarantaine de participants ont bravé la température pour cette compétition.

Trois épreuves étaient offertes aux fondeurs : 12, 24 et 37 km en style libre ou classique. Dix autres personnes y sont allées d’une randonnée de 8 km. «Le froid qui s’est abattu sur notre région a fait reculer plusieurs personnes qui étaient pourtant inscrites, explique le président Richard Lavoie. Il faut dire que plusieurs personnes se sont rappelé que les activités ont été annulées l’an passé en raison du froid intense. Nous avons quand même eu une bonne qualité de coureurs venus de l’extérieur et quelques fondeurs locaux, dont Dany Bouchard, Yvon Morel, Mathieu De Lachevrotière, Guy Hamelin, Gilles Cinq-Mars, Michel Bujold, André Bouchard et Jean-François Léger.»

Le gagnant de l’épreuve de 40 km style libre est Michel Labrie de Montréal, tandis que chez les femmes, c’est Diane Bouchard de Matapédia qui a remporté l’épreuve. Pour la course de 25 km, Sylvain Laprade de Trois-Rivières a devancé les autres hommes, tandis que c’est Lucie Laurendeau de Shawinigan qui a gagné chez les femmes. Puis, pour la distance de 12,5 km, c’est Nathalie Morel de Stoneham qui a gagné la course.

Un 24 heures de ski de fond ou de raquettes

Une nouveauté verra le jour ce samedi au Club de ski de fond avec un 24 heures. Le départ sera donné à 13 h samedi, et l’activité se terminera le lendemain, à 13 h.

Le ski de fond s’effectuera sur une boucle facile de 7,3 km pour une question de sécurité, tandis que les adeptes de la raquette se déplaceront dans un sentier conçu pour eux. Les fondeurs enregistreront le nombre de tours accomplis ainsi que le nombre d’heures, tandis que les adeptes de la raquette comptabiliseront les heures.

Une médaille d’or sera donnée à ceux qui auront fait 12 heures de sport, l’argent ira à ceux ayant réalisé 6 heures, puis le bronze à ceux ayant fait 4 heures. «On s’attend à recevoir une centaine de personnes, ajoute M. Lavoie. Il est important de savoir que les heures n’ont pas à être consécutives, mais bien cumulatives. L’activité est une initiative de Mario Gélinas, afin de promouvoir l’intérêt à skier le soir et la nuit.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires