Succès monstre pour Allison Patry!

Par Francine Beaupre

Allison Patry a fait salle comble avec son dernier spectacle, de quoi faire verdir de jalousie n’importe quel artiste. Avec plus de 30 numéros de danse et de chant, Allison, ses élèves et invités ont plus que livré la marchandise; ils ont subjugué la salle.

Chrorégraphier tous ces numéros et voir à la mise en scène représente un véritable travail de titan. Mme Patry, qui s’était entourée de membres de sa famille et de quelques amis pour son dernier spectacle d’envergure, a brillamment relevé le défi qu’elle s’était donné; remplir le Complexe culturel et offrir un spectacle dont tous se souviendront.

L’émotion était palpable dans la salle, tant chez les parents et amis des artistes que chez ceux qui s’étaient déplacés pour assister à un spectacle de variétés.

L’assistance a eu droit à tout un éventail de numéros. Outre le talent des danseurs du Studio Sun, la foule a pu apprécier celui d’Alexandra Muller Patry qui a interprété deux chansons de la défunte Whitney Houston et qui a reçu ovation sur ovation. C’est que la demoiselle possède une voix splendide qu’elle maîtrise très bien et aux dires de plusieurs, ce n’est certes pas la dernière ovation qu’elle recevra.

Et que dire des chanteuses Sylvie Patry, Véronique Bernier et Émilie Brochu qui nous a livré un magnifique duo avec le jeune Olivier Bergeron et qui a fait une magistrale interprétation de la chanson Alléluïa accompagnée au piano par Maxime Lefebvre? De très belles voix qui apportaient une diversité à ce spectacle haut en couleur.

Tous les groupes d’âge y sont allés de leur chorégraphie, des plus jeunes aux plus vieux. Les numéros étaient chorégraphiés avec soin par Allison, de façon à mettre en valeur ces jeunes danseurs, qui souvent montaient sur scène pour la première fois.

Mme Patry avait aussi fait appel à des amies de longue date pour ce spectacle. La Latuquoise bachelière en danse Véronique Bédard qui brûlait les planches pour la première fois dans son patelin, nous a servi deux numéros de danse contemporaine à la hauteur de son talent. Quant à Anne-Rose Cupidon, membre de la troupe Famous Live Band, elle nous a transportés dans un monde d’émotion ou rire et larmes se côtoyaient.

Les danseuses de l’école de danse Mille et une passion de Sherbrooke ont présenté des numéros de danse orientale impressionnants et flamboyants par leurs costumes. Quant aux adeptes de danse country, ils ont été choyés par la présence des élèves de l’école de danse Suzie Hébert.

Musicalement, Allison nous a fait faire un véritable périple au cœur de sa vie. Les artistes qui l’ont inspiré, les chansons qui l’ont fait danser nous ont été offertes comme un cadeau. Le trio de guitaristes formé de Steve Dufresne, Jean-François Morin et René St-Laurent avec la pièce Hanging by a moment de Lifehouse, a bien servi le solo d’Allison, dans un jeu d’ombre du plus bel effet, leurs voix harmonieuses s’accordant avec les mouvements de danse.

Avec plus de 150 artistes sur scène, des numéros bien rodés, avec des clins d’œil à ses amis et sa famille, avec des moments d’humour et d’émotion, Allison Patry a su tirer sa révérence de façon brillante avant de quitter sa ville pour un retour aux études. « Je vous aurai toujours dans le cœur », mentionnait celle qui cet été, offrira des cliniques de danse et qui gardera un pied à terre chez nous.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires