Premier défilé de mode à La Tuque… certainement pas le dernier!

Par superadmin

Avec le succès qu’a connu le défilé de mode présenté par Duo Coiffure, vendredi dernier, il serait surprenant que le salon latuquois s’arrête là en matière de soirée glamour.

S’il y a une recette pour réussir un défilé de mode, les organisatrices Marie-Joëlle Bérubé et Jessie Desbiens l’ont vraisemblablement compris, puisqu’à leur première tentative, elles ont rempli le bar La Voute où avait lieu le défilé.

 

Le défi était de taille, Duo Coiffure n’avait évidemment pas une trentaine de mannequins professionnels à leur disponibilité, les organisatrices n’ont pas eu d’autre choix que de se retourner vers leur clientèle. Ce sont donc des Latuquoises qui n’ont pas l’expérience des tapis rouges qui ont dû monter sur leurs talons hauts pour briller comme des vedettes. Les photos parlent d’elles-mêmes, le résultat est plus qu’appréciable, surtout si l’on considère que le défilé en était à sa première édition.

 

Audrey Bolduc, une des coiffeuses à qui l’on avait confié la responsabilité de trois mannequins a bien voulu résumer son expérience « C’était génial, on a carrément laissé aller notre créativité. Les clientes étaient avisées, c’est nous qui décidions des coiffures et il fallait que ça dépasse l’imagination. »

 

C’est donc des mannequins aux peignures extraverties qui ont défilé pendant près d’une heure sous la thématique Hollywood.

 

Il serait honteux de passer sous silence les ornements magnifiques des mannequins confectionnés par Jade Duchesneau et la qualité des robes qui pour la majorité provenaient de la boutique Le Moulin Rouge.

 

La tâche d’animer la soirée est revenue à une des voix de CFLM 1240, Philippe Boulianne, celui-ci était vêtu avec soin pour l’occasion et représentait parfaitement l’esprit Hollywood.

Des Latuquoises avec un nouveau look

Préparez-vous messieurs, les dames pourraient bien prendre goût aux nouvelles coiffures tendances présentées vendredi soir. Certains mannequins ont déclaré à leur coiffeuse qu’elles voulaient oser plus à l’avenir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires