Piste cyclable : le projet se concrétise

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Tel qu’annoncé en exclusivité cet été par L’Écho, il sera possible pour les adeptes de vélo d’utiliser une nouvelle piste cyclable de 33 kilomètres l’été prochain à La Tuque.

La ministre responsable de la Mauricie était en ville jeudi afin d’annoncer une contribution du ministère des Transports du Québec (MTQ) de l’ordre de 1 646 940$ pour la réalisation du sentier du centenaire, un projet totalisant 3 293 880$.

Le montant du provincial provient du Programme d’aide gouvernementale aux modes de transports alternatifs à l’automobile.

«Je suis très heureuse de venir vous annoncer cette subvention au nom de mon collègue Sam Hamad, indique Mme Boulet. Sur les 33 kilomètres du sentier du centenaire, une section de 21 kilomètres sera une piste cyclable en bande propre. C’était un très beau projet présenté au MTQ, puisqu’il encourage l’activité physique, les déplacements et les loisirs. De plus, les infrastructures seront sécuritaires et adaptées aux cyclistes. Ce sera aussi tout un atout touristique extraordinaire. Sûrement que d’autres projets viendront se greffer le long des 33 km de la piste.»

Pour le maire Normand Beaudoin, rien de plus facile de faire son travail avec une telle annonce. «Aujourd’hui, j’ai la chance de faire le plus facile du travail de maire, recevoir un cadeau, exprime M. Beaudoin. Cette subvention nous donne les moyens de réaliser une piste cyclable à la hauteur de nos ambitions. De plus, ce projet est en lien directement avec les objectifs touristique et environnemental que le conseil se donne. Je ne peux passer sous silence tout le travail qui a été fait par le conseiller Luc Martel, et les membres du comité. On aime au conseil quand les choses vont vite, et nous commencerons à travailler pour réaliser ce projet dès demain.»

Quant au financement, le maire Beaudoin a indiqué que la municipalité paye présentement la moitié du projet, mais que du financement sera attaché prochainement afin de faire baisser la part de la ville. Des subventions du CLD et de la SADC pourraient être annoncées sous peu.

Dès le dégel en mai prochain, le travail se fera pour livre la piste cyclable aux Latuquois dès l’été prochain.

Toutefois, le coût total du projet ne comprend pas la section route verte prévue entre Chambord et Grand-Mère, ni la section vers Rivière-à-Pierre pour se rendre à Québec.

Un membre du comité de la piste cyclable et cycliste chevronné, André Simard, se réjouit de cette annonce. «Ça fait plusieurs années que je parle d’une piste cyclable, surtout au niveau de la sécurité. En plus, c’est bien, je ne savais pas que la Ville pouvait aller chercher d’autres subventions ce qui allégera la partie des contribuables.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires