Philippe Lacombe vient à bout des Vikings

Par superadmin

Comme ce fût le cas dans 3 des 4 rencontres des Vikings cette saison, les spectateurs ont eu droit à tout un match de football qui aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. C’est toutefois les Cactus du Séminaire Ste-Marie (SSM) et leur porteur étoile, Philippe Lacombe, qui se sont imposés devant leurs partisans.

Autres articles sur les Vikings

Philippe Lacombe a inscrit les quatre touchés des siens pour aider son équipe à remporter le match de la première position, disputé vendredi soir à Shawinigan par le pointage de 28 à 19.

La troupe de Jacques Aubé tenait pourtant les rênes 19 à 14 avec 2:15 à écouler au quatrième quart. Les Cactus ont choisi ce moment pour sortir un lapin de leur chapeau et entrer dans la zone payante à deux occasions avant que les 135 dernières secondes soient égrainées.

Départ canon

Les rouges ont amorcé le match en force en arrêtant tout d’abord l’offensive adversaire sans concéder de premier jeu lors de la première séquence des locaux. Puis à la reprise du ballon, Guillaume Jacques acceptait une passe de Dereck Laflamme pour ouvrir la marque. Francis Bacon a ensuite vu son botté de converti se faire bloquer.

Les Cactus ont inscrit leur premier majeur à 5:05 du deuxième quart sur une sublime course de Philippe Lacombe.

Les Latuquois ont laissé plusieurs points sur le terrain, mais le plus remarquable s’est produit lors de la dernière possession de la première demie. Laflamme et ses coéquipiers ont grugé tout le terrain pour s’arrêter à moins d’une verge des buts lorsque le sifflet a annoncé l’entracte.

Dès la reprise, Guillaume Jacques croyait bien avoir donné les devants aux rouges après avoir franchi tout le terrain sur le retour de botté qui ouvrait les hostilités en deuxième demie. C’était avant de s’apercevoir qu’un de ses coéquipiers avait écopé d’une pénalité pour bloc dans le dos sur le côté opposé du jeu.

Alors que les Cactus traversaient la zone adverse, Guillaume Bordeleau, muté sur l’aile défensive a réalisé tout un jeu en interceptant le ballon. L’exploit est plutôt rare pour un joueur de ligne, encore plus lorsque celui-ci franchit une trentaine de verges avec le ballon après l’attrapé.

Trois bottés ratés

Les Vikings ont raté trois bottés pour des points, en plus d’une tentative de converti de deux points. Le botteur, Francis Bacon, n’est pas à blâmer puisque la pression était trop forte, la ligne offensive cédant à chaque fois.

Il y a eu une confusion entre les deux équipes qui étaient toutes deux vêtues de blanc pour le duel.

Les Vikings présentent donc une fiche de 2 victoires et 2 défaites.

Après avoir vu le premier rang leur filer entre les mains, ils devront désormais batailler pour une place en série.

Les Vikings bénéficieront d’une semaine de congé suite à une séquence de trois voyages à l’étranger qui se terminaient vendredi.

Autres articles sur les Vikings

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires