Partie mémorable dans une ambiance festive

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

C’est dans un Colisée municipal bondé de 1344 personnes et dans une ambiance festive que s’est déroulé le match opposant les anciennes légendes de la LNH à des joueurs locaux des Loups de La Tuque. Le clou de la rencontre a sans doute été à la deuxième période lorsque des joueurs latuquois novices ont remplacé les plus vieux pendant plusieurs minutes. Les jeunes Loups ont même marqué les deux premiers buts pour La Tuque, aidé quelque peu par les anciens Canadiens.

La foule était littéralement en feu pour l’événement si attendu. Il faut dire aussi que la présence de la mascotte des Cataractes, Tomahawk, y était pour beaucoup.

Derrière le banc des légendes, nul autre que Guy Lafleur. Le célèbre #10 a signé chaque gilet se présentant à lui pour un autographe. Extrêmement généreux de sa personne, il ira même rencontrer vendredi une personne aux soins palliatifs du Centre de santé, avant de se diriger vers Alma pour une autre joute. « C’était bien le fun. Les gars ont donné un bon spectacle et c’est ça qui est le principal. Ces matchs-là sont des campagnes de financement pour différents organismes, et ici à La Tuque c’était salle comble avec une très belle ambiance! Je vais profiter de l’occasion pour remercier l’équipe adverse de nous avoir laissé gagner, lance le démon blond en riant. Quoique les petits novices nous ont chauffés avec deux buts. Les gars ne devaient pas les prendre au sérieux. Ils ont failli nous jouer un tour! »

Est-ce que le nouvel entraîneur a envie de revenir au jeu en voyant ses joueurs du banc? « Non, pas du tout. C’est moins compliqué entraîneur j’ai juste à ouvrir et fermer la poste », lance M. Lafleur à la blague.

Et quelle note peut-il donner aux Latuquois pour l’événement? « C’est notre troisième partie cette année, la majorité des villes où on va c’est salle comble, mais je vais te dire une affaire : 10/10 pour La Tuque, c’était vraiment le fun! Les gens sont sympathiques aussi. Et c’est important pour nous de donner de notre temps. Quand on regarde des gars comme Patrice Brisebois, Stéphane Richer ou Mathieu Dandenault qui viennent de terminer leur carrière, c’est une opportunité de rester en contact avec la foule. Pour nous aussi les anciens, ça nous fait revivre un paquet de belles émotions. »

Plusieurs grands noms étaient du rendez-vous, Herb English et Gérard Mantha, les présidents d’honneur, et l’arbitre latuquois Denis Morel, qui était d’office pour son dernier match en carrière avec un gilet rayé. « Ça fait toujours plaisir de revenir chez soi. J’ai commencé ma carrière ici, et je la termine sur la glace du Colisée. C’est une preuve de reconnaissance pour les Latuquois qui m’ont appuyé. Ça fait plaisir aussi de revoir des anciens joueurs, même ceux qui ne participent pas à la partie. Il y a eu de très bons joueurs de hockey à La Tuque comme Roger Beaudet, Russel Charland, Jean-Paul Boisvert, qui ont traîné la ville dans le hockey intermédiaire. C’est beau de voir les anciens de la LNH qui s’amusent beaucoup. Les nouveaux anciens joueurs du Canadien offrent un excellent calibre de jeu. Comme match amical, on laisse les joueurs s’exprimer et il n’y a pas grand-chose à faire comme arbitre. »

Sans aucun doute, les deux Latuquois les plus privilégiés étaient Bob Déziel et Jacques Mongrain, qui s’alignaient avec les anciennes vedettes de la LNH. Les deux ont d’ailleurs inscrit chacun un filet pour les vainqueurs. « C’est spécial de s’habiller dans la même chambre que ces vedettes-là, exprime avec émotion Bob Déziel. C’est pas croyable, c’est tout un honneur. J’ai joué quelquefois contre eux, mais avec eux, c’est fantastique! »

« C’est très spécial d’être dans la même chambre que les légendes, confie Jacques Mongrain avec le large sourire. Les gars sont très gentils, ils collaborent avec nous. C’est vraiment le fun. Jouer avec eux, c’est encore mieux. Ça donne tout un feeling! Je me sens très privilégié et je crois que plusieurs gars aimeraient être à ma place. J’apprécie chaque seconde! »

Mathieu Dandenault est catégorique : un gros bravo aux Latuquois! « Ce n’est pas toujours salle comble dans les villes où on va, et ici, c’était plein même pour le réchauffement. On a vu la vague, il y avait beaucoup d’enthousiasme, c’est ça qui est le fun. C’est une belle sortie pour les gens de la ville, en plus les gens participent. Et nous on s’amuse! Ça fait un bon spectacle, et les joueurs de l’autre équipe peuvent voir notre calibre. Pour moi, outre représenter le Canadien, ça me permet de jouer au hockey avec les anciens. J’ai la chance de jouer devant des foules, et toujours dans la bonne humeur. Une fois que tu prends ta retraite, tu veux continuer à t’impliquer dans les charités. Il faut aussi remercier l’organisation, les bénévoles, les joueurs qui ont vendu des billets, chapeau à la ville de La Tuque! »

« On se déplace pour montrer des beaux jeux, signale Sergio Momesso avec trois filets dans la rencontre. On aime ça jouer encore ensemble, et cette année, on va jouer plus de 50 matchs. C’est le fun, et quand on va dans les villes en dehors de Montréal, les gens aiment vraiment ça. C’est plaisant pour nous et l’autre équipe de voir l’aréna rempli. C’est le fun aussi pour les petits jeunes qui ont joué contre nous. Ça fait penser quand on était jeune et qu’on a commencé à jouer au hockey! »

Est-il important de souligner que les anciens Canadiens l’ont emporté 9 à 6 sur les Loups?

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des