Me Mélanie Ricard : la première avocate assermentée à La Tuque

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Dans l’histoire de la ville de La Tuque, jamais un avocat n’avait été assermenté à La Tuque, encore moins une avocate. La page d’histoire a été tournée jeudi dernier alors que Mélanie Ricard est la première avocate latuquoise à être assermentée dans son milieu. Me Ricard est native de La Tuque, a été assermentée à La Tuque, et pratiquera sa profession à La Tuque.

L’assermentation a eu lieu jeudi après-midi au palais de justice de La Tuque. C’est le bâtonnier de la Mauricie, Me Marcel Côté, qui s’est déplacé afin de proclamer officiellement de titre de maître à Mélanie Ricard.

Comment se sent-elle d’être non seulement la première avocate, mais surtout le premier maître à être assermenté entre nos montagnes? «C’est spécial! Vous me l’apprenez. Je me sens privilégiée et très chanceuse. C’était important pour moi d’être assermentée dans ma ville natale. C’est le résultat de plusieurs années de travail et je remercie tous ceux qui m’ont appuyée.»

Un choix difficile s’est présenté à Mélanie Ricard, puisqu’elle était infirmière au Centre de santé et des services sociaux du Haut-St-Maurice de 2000 à 2006. C’est en 2006 qu’elle a pris la décision de réorienter sa carrière. «Je me suis beaucoup questionnée et j’ai analysé mes aptitudes. Le droit est une profession plus faite pour moi. Comme je vais pratiquer dans le secteur privé, il y a plus d’autonomie comparativement au métier d’infirmière. C’est Me Isabelle Voyer qui m’a permis de faire mon stage à La Tuque et je la remercie.»

Me Ricard doit passer un examen de santé, et par la suite, elle travaillera en association avec Me Voyer.

Le dernier avocat latuquois à être assermenté a été David Bouchard en 1996 à Trois-Rivières. Il a pratiqué ici de 1996 à 2000. De par nos recherches, trois femmes ont déjà été assermentées, mais pas à La Tuque, et elles n’ont jamais pratiqué ici. Ginette Maillet a reçu le titre d’avocate au début des années 1980 à Montréal, Louise Moreau a été titrée maître dans les années 1980 à Québec, et Line Chandonnet est devenue avocate en 1989 en étant assermentée à Montréal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires