Martial Toupin demeure le même homme

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Martial Toupin demeure le même homme
Martial Toupin invite les électeurs à visiter le site www.partivert.ca pour en savoir plus sur la plateforme des Verts. (Photo L'Hebdo / Bernard Lepage)

Même s’il est passé d’un parti de droite à une formation de gauche, des Bleus aux Verts, Martial Toupin assure qu’il demeure le même homme, lui qui désirait encore il y a un an briguer les couleurs du Parti Conservateur dans Saint-Maurice/Champlain.

Tout comme il l’a fait en 2004 et 2006 lors des deux campagnes électorales précédentes auxquelles il a participées, la promotion de l’agriculture biologique et la reconnaissance de la médecine alternative demeurent les thèmes privilégiés par le résident de Saint-Maurice dans ses déclarations publiques. «Disons que ce sont des valeurs qui n’étaient pas acceptées chez les conservateurs. Je n’avais plus ma place avec eux», explique-t-il. Au plus fort de ses démêlés avec la direction du parti de Stephen Harper – la cause est d’ailleurs toujours devant la justice – Martial Toupin confie avoir songé se présenter à titre de candidat indépendant. Tout bascule cependant jusqu’à ce coup de fil il y a quelques semaines de Pierre Audette, candidat des Verts dans Saint-Maurice/Champlain en 2004 et 2006, qui lui offre de défendre les couleurs du Parti Vert. «Je n’ai pas réfléchi longtemps. J’ai accepté tout de suite.»

Martial Toupin croit que le contexte social est favorable aux idées du parti d’Elizabeth May qui débordent largement des questions environnementales auxquelles on l’associe spontanément. «Sur l’agriculture par exemple, on veut défendre le principe de la gestion de l’offre.» Lui-même agriculteur, il défend l’idée de réserver à l’agriculture biologique un tiers de la pratique agricole. «Ça va venir avec le temps de toute façon. On est rendu là. Ça nous a pris trente à quarante ans pour passer des fermes familiales à de grosses exploitations agricoles. Maintenant, ça va prendre autant de temps à revenir à une dimension plus humaine.»

Martial Toupin ne veut pas se risquer à prédire le nombre de votes qu’il recueillera le 14 octobre. Il est confiant toutefois que plusieurs des 16 000 électeurs qui ont voté pour lui en janvier 2006 lui demeureront fidèles.

Le candidat vert prend d’ailleurs les moyens pour y arriver. Dans les prochains jours, il expédiera une correspondance à tous les membres du Parti Conservateur de Saint-Maurice/Champlain, lettre dans laquelle il expliquera pourquoi il a changé de formation politique.

Sans les moyens de Stéphane Roof et Jean-Yves Laforest qui ont placardé le comté mur à mur, Toupin a réussi à réunir un budget modeste pour se procurer 150 affiches. Avec près de 40 municipalités dans la circonscription, il a calculé trois ou quatre pancartes par localité. «Je vais être dans la course, promet-il. Je suis ici pour faire avancer des idées et je vais surprendre les gens.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des