Les gagnants se confient

Par superadmin

Cris de joie, larmes de bonheur, nervosité chez certains. Unanimité sur une chose: six personnes de la région de Louiseville sont plus riches d’un peu plus de 833 000 $ depuis le vendredi 21 septembre, suite au tirage de la Lotto Super 7. Elles se partagent un gros lot de 5 millions $.

Quatre serveuses, un livreur et le propriétaire du restaurant chinois Yummy du centre-ville de Louiseville ont eu du mal à dormir après avoir appris la grande nouvelle. Le billet acheté au Dépanneur Marie-Lise de Maskinongé était « le bon ». Le groupe achetait un billet depuis trois ans, avec la même combinaison. Le 21 septembre, la chance leur a souri.

Lundi matin, les gagnants avaient encore peine à croire ce qui leur arrivait. « On a peine à le réaliiser. Ça va changer notre vie, c’est certain », de dire l’une des gagnantes.

Bien que ce gain signifiera la retraite dans un bref avenir pour certains, il n’en sera pas ainsi pour tous les gagnants.

Les projets sont variés. Des placements, nouvelle demeure, nouvelle voiture, assurer l’avenir des enfants, se donner une sécurité financière. De beaux projets que tous les gagnants ont confiés à L’ÉCHO de Maskinongé, lundi matin, avant l’arrivée devant le restaurant Yummy de la limousine blanche dans laquelle tous les gagnants et la propriétaire du Dépanneur Marie-Lise (qui a défrayé les coûts de la limousine) ont pris place, en direction de Québec, où ils allaient prendre possession de leur précieux chèque.

Avant que la limousine arrive, c’était les entrevues, les photos, les étreintes entre gagnants, les félicitations que tous recevaient. L’atmosphère était à la fête, comme il se doit.

Joie partagée

Le bonheur des gagnants était partagé par les curieux qui s’étaient rassemblés près du restaurant Yummy. « C’est bien que ce soit ces gens-là qui aient gagné. Ce sont des travailleurs comme tout le monde et c’est mieux qu’ils aient gagné plutôt que des personnes qui n’ont pas besoin d’argent. » C’est le commentaire qui nous a été livré à maintes reprises en ce lundi matin. Maintenant, que feront les « presque » nouveaux millionnaires. Nous les avons interrogés et ils ont des projets diversifiés. Chose assurée, dans la porte du restaurant Yummy, lundi matin, il y avait une petite pancarte sur laquelle on pouvait lire: « Lundi 24 septembre FERMÉ. Ouvert 26 septembre 10h30. LIVREUR ET SERVEUSES DEMANDÉES (819 228-8388)). La vie ne sera plus jamais pareille pour Linda Lévesque, Yolande Strach, Ginette Cloutier, Roxanne Lavoie, Patrick Bérard et Ying Hao Cao, propriétaire du restaurant Yummy. Après les gros lots de plus de 8 millions $ remporté par un groupe qui avait acheté son billet à la Tabagie Grand-Père de Louiseville et un autre gros lot de plus de 4 millions $ remporté par un groupe qui s’était procuré son billet au Dépanneur Descôteaux de Louiseville également, les six gagnants du gros lot de 5 millions $, dont le billet a été acheté au Dépanneur Marie-Lise de la rue Saint-Aimé, à Maskinongé, peuvent maintenant dire: « Vendredi, ç’a été notre tour. Ça change pas le monde mais… »

Que feront-ils suite à leur gain? « Je vais placer de l’argent pour mes trois enfants qui ont 3, 4 et 9 ans pour leurs études. J’aime travailler et actuellement je travaille deux jours par semaine. Je réfléchis. Ce gain me donne la paix financière. Je veux gâter ma famille, mes parents et mon frère. Avec cet argent, on ne se cassera plus la tête. » « Ce sera l’achat d’une maison confortable. Je vais offrir un voyage à ma grand-mère n’importe où dans le monde. Je veux gâter mes trois enfants et placer de l’argent qu’ils pourront toucher à 21 ans. Mon conjoint a deux emplois. Il en laissera sûrement un. Moi, j’entends travailler jusqu’à la fin du festival de la galette. « Ce gain m’apporte la sécurité. Ça fait du bien. On ne se cassera plus la tête. Je n’envisage pas prendre une retraite tout de suite. J’aime travailler; ça me désennuie. Je travaille seulement deux jours par semaine. Je ne partirai pas en peur. Ma famille va être gâtée. » « Je vais placer de l’argent pour mes deux filles. J’envisage devancer ma retraite. C’est bon de savoir que nous n’aurons plus de souci d’argent. L’achat d’un chalet au bord de l’eau fait partie de mes projets. Je vais donner un coup de pouce à mes filles. « Mes problèmes d’argent son réglés. J’aime la vie, je suis heureux d’avoir gagné ce montant. Je vais continuer à venir aider mes amis du restaurant. Je veux me faire bâtir une autre maison, m’acheter une auto neuve et en acheter une à ma mère. » « Je continuerai à travailler à temps partiel. J’envisage construire une nouvelle maison. J’aimerais que mes deux enfants qui sont au Québec et celui qui est en Chine puisse venir résider avec moi. Mais je ne sais pas si ce sera possible. Ce serait un rêve pour moi. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires