Le centenaire du Lac-aux-Brochets souligné

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le centenaire du Lac-aux-Brochets souligné
Voici le comité de l'Association des propriétaires du Lac-aux-Brochets qui a été créé pour organiser les activités du 100e anniversaire du Lac-aux-Brochets: dans l'ordre habituel on aperçoit André Thiffault

C’est plus de 400 personnes qui se sont réunies le 2 septembre dernier afin de fraterniser et pour célébrer le 100e anniversaire de l’arrivée des pionniers du Lac-aux-Brochets.

En 1907, Herménégilde Nobert installait un moulin à scie à 25 kilomètres au sud de La Tuque, afin de fournir les dormants pour la construction d’un chemin de fer reliant Hervey-Jonction à Senneterre. À la même époque, Théode Thiffault bâtit sa maison à Festubert et y installe sa famille en 1912. Il a fait fonctionner un moulin à scie à l’embouchure du lac.

Le Lac-aux-Brochets est situé dans le secteur de la Couronne rurale, plus loin que le Lac-à-Beauce. «Tous les parents ayant un lien avec les pionniers Nobert et Thiffault ont été invités à la fête, explique Flore Bérubé-Vallières, membre de l’Association des propriétaires du Lac-aux-Brochets (APLAB). Il y avait des gens de Saskatchewan, Manitoba, Ontario et des États-Unis. Une messe pour remercier les ancêtres et commémorer l’événement a été célébrée par les abbés Paul-Émile Thiffault et Gérald Baril. Pour l’occasion, la famille Thiffault a fait fonctionner le moulin à scie. Même les connaisseurs ont été impressionnés.»

Lors de cette journée, Luc Veillette, descendant des Nobert a lancé trois volumes décrivant la vie des pionniers du Lac-aux-Brochets: «Une histoire de famille : les Nobert du Lac-aux-Brochets», «Les pionniers de Lac-aux-Brochets» et «Les gens de Festubert»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des