Le caporal-chef Marc Bolduc se porte mieux

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le caporal-chef Marc Bolduc se porte mieux
Marc Bolduc. (Photo L'ÉCHO archives)

Présentement en mission en Afghanistan, le caporal-chef latuquois Marc Bolduc a été blessé légèrement au dos le 23 janvier dernier. Toutefois, les marques psychologiques semblent être plus importantes pour le caporal-chef puisqu’il se trouvait dans le même véhicule blindé que le soldat Étienne Gonthier qui a perdu la vie après que leur véhicule a été soufflé par une mine.

Son père Claude a parlé à Marc vendredi dernier. «Il va bien physiquement, lance M. Bolduc. Mais ça été un choc de voir mourir son frère d’armes. Marc et Étienne se connaissaient depuis plus d’un an. Il a arrêté sa mission pendant 72 heures, le temps de récupérer, puis il est retourné au travail.»

Même si le frère de Marc, Hugo Bolduc qui est aussi en Afghanistan, ne fait pas partie de la même section que son frère, il tenait à l’appuyer lors de la cérémonie rapatriant le corps du soldat décédé.

Comment le père Claude a-t-il vécu ce drame? «J’ai été très touché. J’étais shaké pas mal. La tristesse et l’anxiété sont ressorties. Plus la mission avance, plus on se dit qu’il n’y aura plus de problème parce qu’il ne reste qu’un mois à Marc et à Hugo. Mais l’accident m’a ramené la réalité en face. Il y aura toujours du danger tant que l’avion ne sera pas atterri.»

Marc Bolduc devrait être de retour au Québec le 28 ou le 29 février prochain, tandis que le retour de son frère Hugo est prévu pour le 7 mars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires