La Ville se dissocie de l’association avec Summum

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La Ville se dissocie de l’association avec Summum

Sans doute en raison des nombreux commentaires négatifs suite à la nouvelle de l’association entre les 12 heures d’endurance de La Tuque et le magazine Summum, la municipalité se dissocie l’entente entre les deux entités.

Ville de La Tuque a émis un communiqué aux médias.

Le conseil municipal de La Tuque n’approuve pas la décision du comité organisateur des 12 heures d’endurance de s’associer avec le magazine Summum pour la présentation d’une soirée spéciale pour les hommes dans le cadre des activités de l’édition 2013 de l’événement qui aura lieu au mois de mai.

« Ce genre d’événement ne correspond pas aux valeurs véhiculées par le conseil municipal, c’est pourquoi le conseil n’est pas à l’aise avec cette décision. Les 12 heures d’endurance de La Tuque sont organisés par un organisme indépendant de la Ville qui s’appelle Événement La Tuque et qui a son propre conseil d’administration. Étonnamment, leur comité organisateur est composé majoritairement de femmes. Bien que nous comprenons que ce genre d’activité a lieu ailleurs dans le cadre d’événements motorisés, tels que les Grand Prix de sport automobile et courses de motocross, par exemple, et que le comité organisateur des 12 heures d’endurance cherche de nouvelles sources de revenus pour réduire l’aide financière municipal, le conseil municipal désire informer la population qu’il n’est pas en faveur de cette association, encore moins pendant un événement soutenu financièrement par la municipalité et que par conséquent, il se dissocie de cette décision », souligne le directeur général, M. Marco Lethiecq.

Comme c’est le cas pour plusieurs événements populaires présentés à La Tuque, notamment le Festival de chasse, l’évènement des voitures sport et antique. Les 12 heures d’endurance de La Tuque sont organisés par un groupe de bénévoles qui ont plein pouvoir concernant le choix des spectacles. Par respect pour le travail des 200 bénévoles des 12 heures d’endurance, et des autres bénévoles qui supportent différents évènements, Ville de La Tuque n’intervient pas dans leurs décisions.

Ville de La Tuque tiens à mentionner qu’elle a déjà reçu des propositions d’associations dans le passé qui ne reflétais pas ses valeurs lorsqu’elle était en charge de l’organisation des 12 heures d’endurance et à ce moment la Ville avait décliné les propositions.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires