La qualité de pêche augmente au Domaine touristique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La qualité de pêche augmente au Domaine touristique
Les travaux ont été réalisés à l'automne dernier avec un traitement à la roténone liquide. (Photo collaboration spéciale)

La population de truites mouchetées a été restaurée dans quatre lacs du Domaine touristique La Tuque grâce à une subvention de la Fondation de la faune du Québec (FFQ), du Programme de mise en valeur du milieu forestier volet II (PMVMF) et d’un investissement de son propriétaire Dany Tremblay.

Le projet de 230 000 $, dont 50 000 $ provient du PMVMF et 35 000 $ de FFQ, vise à réimplanter dans les lacs Castor, Héro, de l’Ours et Savane, une population d’ombles de fontaine indigènes vivant en situation allopathique, c’est-à-dire sans la présence d’autres espèces de poissons, et à lui permettre de se reproduire naturellement.

Pour restaurer les habitats et la communauté de poissons d’origine, on a procédé à divers aménagements en vue d’éliminer le meunier noir et la ouitouche (poisson blanc). Ces derniers ont été introduits dans les lacs accidentellement, notamment par l’utilisation de poissons-appâts, et ils nuisent à la survie de l’omble de fontaine pour faire concurrence avec les jeunes poissons sur les sites d’alimentation. «Nous avons d’abord éliminé tous les poissons des lacs avec de la roténone liquide, un produit peu dommageable pour l’environnement, explique le propriétaire Dany Tremblay. La roténone liquide a la même couleur que de l’huile. Puis, lorsqu’on la met à l’eau, elle devient blanche et s’attaque seulement aux globules blancs des poissons, pas aux matières végétales. Nous avons ensuite créé une chute, qui est un obstacle pour que les poissons blancs des autres lacs ne remontent pas dans les lacs qui ont été traités. Sans les subventions, ces aménagements auraient été impossibles.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des