Exclusif: Mia Pasta prend la place du Golden China

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino

C’est finalement « Mia Pasta bar santé » qui s’établira dans l’ancien restaurant Golden China, du 503, rue Commerciale. C’est un secret de polichinelle que la propriétaire du bar la Voûte, Luce Allard, a acheté cet établissement il y a quelques mois dans le but d’en faire un commerce de restauration. Qu’allait-on donc y retrouver ?

Ce sont les gens de Mia Pasta qui, souhaitant une expansion de leur chaîne de restauration, ont été mis en contact avec la jeune femme d’affaires de La Tuque. Ils se doutaient fort probablement que Mme Allard serait prête à entreprendre un tel projet.

« Dès l’acquisition de la bâtisse, nous avons entrepris les travaux », raconte la femme d’affaires dont les activités ont été quelque peu ralenties ces derniers jours par un accident au baseball, où elle a subi une douloureuse rupture du tendon d’Achille. Malgré tout, elle prévoit l’ouverture de son nouveau commerce vers la fin du mois de juillet ou le début d’août. Ce ne sont certainement pas ses béquilles qui vont l’empêcher d’avancer avec son projet.

Mia Pasta

Fondée en 2007, Mia Pasta compte actuellement une douzaine d’établissements un peu partout au Québec. Sept nouveaux, dont celui de La Tuque, vont s’ajouter à cette liste. Le concept? De la restauration rapide, pour toute la famille, axée sur des menus santé. Les pâtes, sautés asiatiques, salades, pizzas fines trouveront preneur à petit prix. Luce Allard insiste beaucoup sur l’ambiance décontractée de style lounge qu’elle souhaite y instaurer : aussi, elle n’avait pas l’intention de proposer ce qui existait déjà dans la région.

Les rumeurs

Difficile d’aborder le sujet d’ouverture de ce nouveau restaurant sans parler des dernières semaines où Luce Allard s’est fait aborder de tous bords tous côtés par les nombreux curieux, voulant savoir ce qu’il adviendrait de la bâtisse qu’on appelait familièrement le « chinois ». C’est le propre des petites villes, elle l’avoue elle-même. « Je ne le faisais pas pour faire languir les gens, je ne souhaitais rien annoncer avant que le processus au niveau des franchises, les contrats et toutes les signatures soit concrétisé, pour ne pas faire de fausses promesses à la population », indique sagement celle qui possède aussi le bar situé juste en face.

Quant au bâtiment, on serait porté à croire que l’incendie dont il a été victime l’année dernière l’aurait affaibli, mais il n’en est rien. À part un four dont on a disposé, de toute façon, aucun dommage apparent n’a été causé au bâtiment, si ce n’est que ceux résultant de la fumée.

La nouvelle propriétaire bénéficie du programme de revitalisation des façades de Ville de La Tuque qui lui viendra en aide pour l’aspect extérieur du commerce. En tout, une dizaine d’emplois devraient être créés dès l’ouverture.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires