État de la situation de l’eau potable par la ville

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

En fin d’après-midi lundi, la Ville de La Tuque a procédé a un point de presse afin de faire le point sur la situation de l’eau potable et de l’avis d’ébullition de l’eau. Jusqu’à nouvel ordre, l’avis d’ébullition d’eau d’une minute demeure en vigueur.

Voici l’intégral du communiqué de presse émis par la municipalité: Ville de La Tuque désire informer la population que l’avis d’ébullition émis depuis le 17 octobre dernier est toujours en vigueur.

Depuis cette date, des analyses bactériologiques supplémentaires sont effectuées à partir d’échantillons repartis sur le réseau d’aqueduc. Ces analyses sont effectuées conformément aux directives contenues au « Règlement sur la qualité de l’eau potable ». À la lumière des résultats obtenus à ce jour, on constate déjà une amélioration importante de la qualité sur le réseau. Pour ce faire, des activités de surdosage de désinfectant ont été réalisées afin de ramener la situation à la normale.

Les communications d’usage ont été établies avec la Direction de la santé publique ainsi qu’avec le Ministère du Développement durable de l’Environnement et des Parcs dès le début du processus qui s’est enclenché, afin de suivre la situation qui a cours.

LEVÉE DE L’AVIS D’ÉBULLITION

Si la situation qui se présente actuellement concernant les résultats obtenus se maintient, il est possible que l’avis soit levé dans les prochains jours. Pour y arriver, il faut obtenir une absence totale d’éléments bactériologiques (coliformes) sur une période de 2 jours, sur tous les échantillons prélevés.

Dès que cette exigence sera rencontrée, l’avis sera levé.

CAUSE PROBABLE DE LA SITUATION

Il est probable que les résultats obtenus sur les derniers échantillonnages soient reliés aux apports organiques supplémentaires qu’a subi le grand lac Wayagamac lors des inondations de juillet dernier.

Combiné à l’effet automnal du « renversement des eaux », il est possible qu’un développement plus élevé qu’à l’habitude de micro-organismes ait pu survenir. Ces effets, qui sont temporaires, devraient s’estomper au fil des jours

Les récentes analyses ont révélé des micro-organismes de type zooplancton. À cet égard, la Direction de la santé publique estime, qu’au delà de l’aspect esthétique, l’eau ne représente aucun danger pour la santé de la population.

Nous comprenons les inconvénients que cette situation cause à la population. Cependant Ville de La Tuque prend les mesures nécessaires afin de la régler le plus rapidement possible.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires