Deux nouveaux internistes au CSSSHSM

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Deux nouveaux internistes au CSSSHSM
Sur la photo

Bonne nouvelle pour la population du Haut-St-Maurice puisque la direction du Centre de santé et des services sociaux du Haut-St-Maurice (CSSSHSM) a annoncé jeudi après-midi en conférence de presse l’arrivée de deux nouveaux internistes afin de supporter les effectifs médicaux en place.

Les Dr Annas Abbas, originaire de la Syrie, et Dr Lionel Jospitre, originaire d’Haïti, ont respectivement amorcé leur pratique à La Tuque le 15 juin et le 20 juillet dernier. «Le recrutement médical a toujours été le point pressant de notre établissement de santé, explique le président du CSSSHSM, Jacques Fraser. C’est suite à beaucoup d’efforts et de travail que nous pouvons annoncer la bonne nouvelle aujourd’hui. L’arrivée de ces deux spécialistes permettra de donner des meilleurs services à la population, en plus d’assurer le support professionnel aux médecins omnipraticiens dans leur pratique quotidienne. C’est aussi grâce à la collaboration du CLD et de la Fondation du CSSSHSM qu’il a été possible de réaliser ce recrutement.»

Le Dr Abbas a pratiqué pendant 5 ans la médecine interne en Syrie et en France. Le Dr Jospitre a pratiqué pendant 5 ans la médecine interne aux États-Unis. Ces deux médecins ont réussi avec succès les démarches d’obtention d’un permis de pratique auprès du Collège des médecins du Québec. «En plus de leur pratique, les internes pourront donner du support aux autres, soutient Claude Bouchard, directeur des services professionnels par intérim. Lorsque nous irons dans les colloques, cela enlèvera de la pression aux jeunes médecins de savoir que nous avons deux bons internistes. C’est plus facile pour le recrutement. D’avoir deux internistes ici, c’est pratiquement du gâteau.»

Le Dr Bouchard a aussi évoqué l’arrivée d’une demi-douzaine de médecins et/ou spécialistes d’ici deux ans.

Premières impressions

Les Dr Abbas et Jospitre ont souligné aux médias qu’ils avaient trouvés les gens de La Tuque accueillants. «C’est un milieu accueillant, affirme Dr Jospitre. Mes enfants et ma femme sont avec moi, et mes enfants se sont bien intégrés à l’école. J’ai pu apprécier le Lac-à-Beauce et j’ai aimé. Ça va bien! Nous avons eu aussi un bon accueil des gens au CSSSHSM.»

«Oui c’est un milieu chaleureux, ajoute Dr Abbas. La pratique est différente d’une grande ville, ça se fait d’une façon plus amicale. C’est la première fois que j’habite un petit milieu, mais ça se passe bien.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires