Concours de bûcherons

Par Francine Beaupre

Des compétiteurs américains et canadiens se sont affrontés dans les diverses catégories, pour le plus grand bonheur des Latuquois. Les participants aux compétitions de bûcherons ont démontré de la rapidité d’exécution, de la précision, une force physique incontestable et de l’agilité en cette journée d’ouverture du Festival de Chasse du Haut St-Maurice. Malgré la température peu clémente, nombreux sont ceux qui se déplacés vers la Place du centenaire afin d’assister à ces démonstrations toujours spectaculaires.

Du lancer de la hache, en passant par la sciotte, le godendard, les scies mécaniques aux moteurs transformés pour être plus performants, les amateurs ont pu admirer ces véritables «machines humaines» à l’œuvre. Des hommes avec des bras gros comme des arbres qui s’amusent comme des enfants avec leurs jouets. Le bran de scie flottait dans l’air alors que les copeaux volaient de part et d’autre!

Des temps de quatre secondes quelques centièmes pour effectuer trois coupes sur un morceau de bois d’environ 20 centimètres démontrent hors de tout doute, la puissance de ces engins mécaniques modifiés. Les temps sont tout aussi impressionnants pour le godendard ou la sciotte.

Une des plus spectaculaires catégories est sans contredit le «spring board». Là encore, l’agilité, la force physique et la rapidité entrent en ligne de compte et permettent aux meilleurs de se démarquer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires