Combat contre la pauvreté à La Tuque

Par superadmin

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) poursuivait sa croisade provinciale à La Tuque aujourd’hui. L’espoir d’être entendu de la nouvelle ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Julie Boulet, était grand parmi la 60aine de manifestants rassemblés devant son bureau. L’objectif : 50 000 logements sociaux en cinq ans et une hausse des revenus pour les assistés sociaux.

De passage à Trois-Rivières la veille, la caravane du FRAPRU avait une mission précise à remplir La Tuque : transformer le bureau de Mme Boulet en logement social. Pour ce faire, ils ont accroché une immense bannière sur laquelle était dessinée la façade d’un logement social.

Le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant, fonde beaucoup d’espoir sur les démarches entreprises par son organisme pour combattre la pauvreté, « Nous avons rencontré le ministre des Finances, M. Raymond Bachand et il s’est montré ouvert. Mais en même temps, on sait qu’il y a plusieurs mauvaises nouvelles qui s’en viennent et on veut être sûr que les investissements en logement social vont résister à ça. »

Il demande maintenant à la ministre de la Solidarité sociale de faire sa part, « Il faut que Mme Boulet fasse ses preuves dans ce domaine-là. Qu’elle démontre qu’elle a à cœur le bien des gens qui sont en situation de pauvreté. »

La coordonnatrice du Comité de défense des droits sociaux de La Tuque, Louise Armstrong, est convaincue que l’arrivée en poste de Julie Boulet au ministère de la Solidarité sociale va aider la cause des plus démunies, « Je suis sûr que nous allons être entendu par la ministre Boulet. Elle est ouverte à nos commentaires, elle est toujours là derrière nous. Je pense, j’espère qu’elle va nous appuyer. »

N’empêche que le gouvernement libéral a déçu dans ses actions pour contrer la pauvreté selon François Saillant, « Le plan de lutte contre la pauvreté a déçu tout le monde. On a annoncé 3 000 logements sociaux pour une période de cinq ans, ce qui est totalement insuffisant pour les besoins. »

Plusieurs Latuquois ont pris part à la manifestation. Mme Jennifer Olsen était du groupe, elle tenait à participer aux revendications du FRAPRU, « C’est un organisme provincial qui lutte pour les logements sociaux et je leur donne mon appui pour demander au gouvernement d’augmenter les budgets. On a besoin de logements sociaux partout sur le territoire du Haut-St-Maurice. C’est important de manifester pour apparaître dans le portrait global et avoir l’attention du gouvernement. »

La caravane du FRAPRU poursuit sa route demain à Saguenay puis samedi à Québec où une grande manifestation nationale aura lieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires