«Alouettes, gentils Alouettes!»

Par superadmin

On retrouvait toute une ambiance jeudi matin à l’école Centrale alors que les élèves de 5e et 6e année des écoles Centrale, Marie-Médiatrice et Jacques-Buteux étaient réunis à la salle Belcourt afin d’entendre trois joueurs des Alouettes de Montréal de la Ligue canadienne de football parler de l’importance de la persévérance à l’école.

Dans le cadre du programme mis de l’avant par le CN, «Adoptez un Alouettes», Mathieu Proulx, Étienne Boulay et Shaun Diner étaient à l’école Centrale jeudi matin. En après-midi, ils ont visité les jeunes sportifs des équipes des Vikings de l’école Champagnat.

Le programme met l’emphase sur la motivation et la persévérance scolaire. Les joueurs des Al’s entretiennent les jeunes aussi sur l’importance de faire du sport, l’importance d’une bonne nutrition et les côtés néfastes de l’alcool et des drogues.

L’initiative de faire venir les joueurs des Alouettes provient de la directrice de l’école Jacques-Buteux, Julie Bronssard.

Tout au cours de l’avant-midi, Proulx, Boulay et Diner ont été très généreux de leur personne en répondant à toutes les questions des jeunes et souvent, de façon humoristique.

Une planification impeccable a été organisée par les écoles : des jeunes meneuses de claques ont réalisé une chorégraphie afin d’accueillir les Alouettes, des affiches souhaitant la bienvenue ont été confectionnées et les élèves avaient plusieurs questions préparées sur des papiers. «C’est la première école qu’on visite où les jeunes sont si bien préparés, avoue Mathieu Proulx, évoluant avec la défensive des Alouettes. C’est vraiment touchant de voir que les jeunes se sont préparés à notre venue. Leurs questions étaient intelligentes en plus. On sentait que les jeunes trippaient avec nous. Surtout lorsqu’ils faisaient du bruit.»

Les trois Al’s ont même chanté la chanson «Alouettes, gentils Alouettes» avec les jeunes lorsque questionné sur l’origine du nom de l’équipe.

Toute la salle a éclaté de rire lorsqu’un élève a demandé si c’était la mère d’Éric Lapointe qui allait porter de la soupe Chunky aux joueurs avant les matchs. «J’ai un secret à vous dire. Sa mère ne vient pas mais Éric nous apporte de la soupe. Et c’est bel et bien la vraie mère d’Éric Lapointe dans la publicité» a répondu avec humour Mathieu Proulx.

La Tuque était la dernière ville que les Alouettes visitaient cette année. Le programme «Adoptez un Alouettes» reviendra l’an prochain. Ce programme en est à sa dixième saison et une centaine d’écoles sont visités par année. Les joueurs conférenciers ont reçu une formation de plus d’une vingtaine d’heures par le Dr Ron Clavier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires