1 M$ pour la réfection du Colisée municipal

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Les contribuables latuquois seront heureux d’apprendre que la municipalité a reçu une somme de 1 M$ du gouvernement du Québec pour les travaux de réfection du système de réfrigération au Colisée municipal; un projet total de 2 860 000$. Les utilisateurs du Colisée pourront fouler la nouvelle glace à compter du mois de novembre prochain, lorsque les travaux seront exécutés.

C’est au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’occupation du territoire, Laurent Lessard, que la ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, a effectué l’annonce lors d’une conférence de presse vendredi. L’aide financière provient du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).

Construit en 1962, le Colisée municipal ne répond plus aux besoins de la communauté. Le projet proposé vise notamment le remplacement et la mise aux normes du système de réfrigération afin de permettre une utilisation optimale de l’aréna, d’en assurer la pérennité ainsi que la sécurité de l’ensemble des usagers, dont le club junior AAA, la ligue de hockey mineur, le club de patinage artistique et le personnel d’entretien. Le projet inclut aussi l’aménagement d’équipements de réfrigération, de chauffage et de ventilation ainsi que plusieurs autres installations à la patinoire telle que les nouveaux réservoirs de chaleur, la tuyauterie de chauffage et de réfrigération sous la nouvelle dalle, les systèmes de contrôle et de chauffage radiant pour les gradins ainsi que divers travaux complémentaires. Grâce à l’investissement, la Ville économisera de l’eau et récupérera l’énergie des compresseurs lors de l’opération du Colisée, ce qui permettra de faire des économies, notamment en frais de chauffage.

« Je me réjouis de l’aide accordée aujourd’hui à la Ville de La Tuque. Le soutien de notre gouvernement à ce projet témoigne de son engagement d’améliorer, de façon tangible, les infrastructures collectives des municipalités. Ainsi, la mise en œuvre de ces travaux au Colisée municipal permettra à plus de 11 300 personnes de profiter d’une infrastructure de qualité plus moderne et plus sécuritaire au-delà de neuf mois par année, en plus d’inciter les adeptes d’activités sportives et récréatives ainsi que toute la population à pratiquer le sport et l’activité physique pour leur plus grand bénéfice », a déclaré la ministre Boulet.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour La Tuque. Nous avions promis à la population de faire tout notre possible pour aller chercher de l’aide financière auprès du gouvernement et nous pouvons dire aujourd’hui : mission accomplie, évoque le maire Normand Beaudoin. Je suis heureux, car nous n’avions vraiment plus le choix d’aller de l’avant avec la rénovation du Colisée. Notre système de réfrigération était à bout de souffle.»

Selon le directeur du Colisée, Alain Baribeault, près de 10 000 personnes profitent du Colisée municipal, en comptant le hockey mineur, les Pirouettes, le patinage libre, les joueurs de ligues de garage, et les amateurs de hockey.

La municipalité a aussi soumis un dossier au gouvernement pour la phase II de la réfection du Colisée qui permettrait de rénover les vestiaires, les salles de bain et les salles communes. Les travaux pourraient être amorcés en 2013, conditionnellement avec un montant provenant du gouvernement.

Les travaux

Les travaux au Colisée ont commencé il y a environ un mois en avril. C’est l’entreprise latuquoise Charles Morissette inc. qui a obtenu le contrat au coût de 1 985 000 taxes exclues, en étant le plus bas soumissionnaire. Jusqu’à maintenant, l’échéancier des travaux est respecté.

«Le système de réfrigération a été développé par la compagnie Simco, et ça sera encore un système à l’ammoniac avec des systèmes de compresseurs avec récupération de chaleur, précise le directeur général adjoint, Louis Loiselle. Toute l’énergie produite qui serait normalement perdue va être récupérée pour chauffer les dalles et l’enceinte avec le système de ventilation. C’est un système qui sera complètement neuf.»

Le chargé de projet, Jimmy Deniss, soulignait qu’il y aurait même un détecteur de température situé au plafond pour prendre la température de la glace, et les compresseurs démarreront au besoin si la glace a besoin d’être plus réfrigérée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires