Keven Perron dans la cour des grands

Keven Perron dans la cour des grands

Keven Perron

Crédit photo : gracieuseté Joanie Bourgouin

HUMOUR. Du haut de ses 19 ans, Keven Perron est déjà un habitué de la scène. Peu de temps après un passage remarqué à Secondaire en spectacle, où il présentait son tout premier numéro d’humour, le jeune homme a été invité à présenter la première partie de l’humoriste Mike Ward. Et ça ne semble être qu’un début…

C’est sa mère qui a partagé sa prestation à Secondaire en spectacle sur les réseaux sociaux. «Mon oncle a Stéphane Bélanger (humoriste et animateur) dans ses amis Facebook. C’est comme ça qu’il m’a invité à sa soirée d’humour au Resto-Bar El Diablo à Trois-Rivières en première partie de l’humoriste Max Leblanc», raconte-t-il. Le spectacle a eu lieu le 8 mars dernier. L’expérience a été bonne.

Keven Perron en compagnie des humoristes es humoristes Max Leblanc et Stéphane Bélanger.

«Klöd Buffer (animateur et organisateur de spectacles) était là. Il m’a dit que j’étais très bon et qu’il voulait m’aider à développer ce talent», poursuit Keven Perron. C’est d’ailleurs lui qui l’a invité à se produire en première partie de Mike Ward le 17 mars dernier à Saint-Élie-de-Caxton.

«Il va me donner d’autres dates pour faire d’autres premières. Ce sont des portes qui s’ouvrent et je ne m’attendais pas à ça. Ça m’a pris presque deux mois de travail pour écrire mon numéro. C’est encourageant de voir que les gens apprécient.»

Finissant à l’école secondaire Champagnat, il se dirige vers des études en théâtre, lui qui aspire à devenir comédien ou réalisateur. «Ça me remet un peu en question. Je me dis que je pourrais mélanger tout ça et peut-être faire l’École nationale de l’humour?», réfléchit-il.

De l’impro à l’humour

Très impliqué dans son école secondaire, lui qui est d’ailleurs président du conseil étudiant, Keven Perron brille sur scène depuis longtemps. En plus d’animer divers événements, il fait partie de deux ligues d’improvisation, au sein desquelles il cumule les «étoiles du match». L’an dernier, il a remporté le titre de joueur du tournoi lors d’un tournoi provincial scolaire.

«Les gens me disaient qu’ils me trouvaient drôle et qu’ils aimeraient que je fasse un numéro d’humour. En discutant avec des amis et des membres de ma famille ça m’a donné des idées. Les gags me sont venus dans des moments où je ne m’y attendais pas», explique-t-il.

Dans son numéro d’environ cinq minutes, qui lui a valu la deuxième place à la finale locale de Secondaire en spectacle, Keven Perron parle de sujets comme la virilité, la vie sociale ou les réseaux sociaux. «Je me suis tourné vers des petits irritants dans ma vie et je les ai caricaturés avec un personnage», raconte-t-il.

«C’est différent de l’improvisation parce que je devais m’en tenir au texte. Reste que dans l’impro comme dans l’humour, tu te sers du public pour t’alimenter. Plus qu’il y a des rires, plus tu mets de l’intensité.»

Il sera possible de voir Keven Perron en spectacle au Centre des arts de Shawinigan le 5 ou 6 avril prochain pour la finale régionale de Secondaire en spectacle. Keven Perron réfléchit déjà à un deuxième numéro qu’il présentera pendant l’heure d’animation qui lui est réservée lors de la Fête nationale à La Tuque en juin prochain.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
LucieKlod bugfer Recent comment authors
Klod bugfer
Invité
Klod bugfer

Fier de toi mon chum lâche pas les portes se ouvrent

Lucie
Invité
Lucie

Lache pas mon beau keven ghislain et moi on ira te voir certain xx