«Rocky» Poulin incarcéré : le gala de boxe compromis ?

Rédaction La Tuque
«Rocky» Poulin incarcéré : le gala de boxe compromis ?
André «Rocky» Poulin (Photo : Archives)

Le quotidien le Nouvelliste rapporte que le propriétaire du Club de boxe «Les guerriers du ring», André «Rocky» Poulin, a été arrêté en début de semaine et devra rester derrière les barreaux jusqu’à la tenue de son procès. Il sera de retour devant le juge le 16 mai au Palais de justice de La Tuque.

Il a été accusé de harcèlement criminel envers son ex-conjointe et le fils de cette dernière. Également, il ne se serait pas conformé à une ordonnance de probation. Lors de son enquête sur remise en liberté mercredi, le juge Jacques Trudel n’a pas permis qu’André Poulin puisse recouvrer sa liberté, qualifiant le risque de récidive de «plus que probable». Il aurait à son actif plus d’une vingtaine de bris de probation.

Selon le quotidien, le juge a souligné les antécédents judiciaires d’André Poulin, pour des infractions de menaces et de harcèlement à une dizaine de reprises, qui se seraient produites de sept à huit fois dans un contexte conjugal.

Le gala de boxe, pour lequel il est le promoteur, le 11 mai au Colisée Denis-Morel, pourrait être compromis. Lors de sa première comparution en cour, André Poulin aurait lancé que s’il n’était pas sur place, le gala de boxe ne pourrait pas avoir lieu.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des