Québec Solidaire : des annonces demain pour les Premières Nations et en santé

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Québec Solidaire : des annonces demain pour les Premières Nations et en santé
La directrice générale du CAALT, Christine Jean, accueille Gabriel Nadeau Dubois et la candidate Christine Cardin.

Le coporte-parole de Québec Solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois a fait un arrêt à La Tuque ce lundi en compagnie de la candidate dans Laviolette-Saint-Maurice, Christine Cardin. Il a rencontré les employés du centre d’amitié autochtone de La Tuque (CAALT) ainsi que la directrice Christine Jean et la directrice du Regroupement des centres d’amitié autochtones, Tanya Sirois, qui était sur place. Tous les partis politiques ont été invités à rencontrer les dirigeants des Centres d’amitié, pour aborder davantage la question autochtone au cours de la présente campagne. Il a été question de la mission des centres d’amitié de même que leur financement et des enjeux auxquels ils font face quotidiennement. Des engagements suivront. «Dès demain (mardi), il y aura des engagements de la part de Québec Solidaire sur les enjeux autochtones. Il y en aura d’autres à venir dans la campagne», a-t-il promis. M. Nadeau-Dubois a dit que la rencontre avec le CAALT avait été très importante. «Ils ont leur réalité et leurs besoins particuliers qu’on parle d’éducation, de santé, de développement économique, d’environnement, il faut dans tous ces enjeux, avoir une préoccupation pour les premiers peuples». Une annonce sera aussi faite demain à Trois-Rivières, sur la santé : «Sans vouloir dévoiler tous les punchs, l’annonce de demain va rimer avec décentralisation». Téléphonie cellulaire Parmi les sujets régionaux, M. Nadeau-Dubois a réitéré sa promesse de doter toutes les régions du Québec d’un accès Internet haute vitesse. «Christine (Cardin) m’a beaucoup parlé des enjeux dans la circonscription. En matière de téléphonie cellulaire et d’accès à Internet, c’est un enjeu ici et malheureusement dans plusieurs régions du Québec (…) cette proposition s’appelle Réseau Québec et elle propose de changer le système. Le modèle proposé par les libéraux et la CAQ subventionne les grandes entreprises de télécommunications en leur demandant de donner du service. Les entreprises ne donnent souvent pas de service ou du mauvais service à des prix scandaleux. Il faut de la concurrence et on va en ajouter avec un réseau de fibre optique public», a rappelé Gabriel Nadeau-Dubois. Le transport interrégional Gabriel Nadeau-Dubois prône un modèle de transport interrégional public : «Dans les dernières années, au lieu d’ajouter du service entre les villes, on en a enlevé. C’est complètement absurde. Ça doit revenir dans le secteur public pour mettre fin aux modèles actuels où on pallie sur des monopoles privés». Le projet de bioraffinerie forestière cadre parfaitement dans la vision de Québec Solidaire, pense Gabriel Nadeau-Dubois. Les biocarburants québécois constituent, selon lui, l’alternative à court terme au mazout et au chardon dans le secteur manufacturier. «C’est la vision d’un développement économique durable et de qualité (…) On y croit, on veut soutenir ce projet-là, mais on veut aller beaucoup plus loin. On veut que ce soit le genre de projet qui apparaisse un peu partout au Québec», pense-t-il. QS apporte également son appui aux ambulanciers qui réclament des horaires à l’heure au lieu de factions. «Ça va totalement dans le sens de Québec Solidaire de mettre en place des moyens pour faciliter la vie des familles, des travailleurs. On va l’appuyer, c’est certain», lance Mme Cardin.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des