Les Cégeps importants pour la CAQ

Par Redaction La Tuque
Les Cégeps importants pour la CAQ
Le chef de la CAQ François Legault a présenté la candidate Marie-Louise Tardif pour le comté de Laviolette-Saint-Maurice.

CAMPAGNE ÉLECTORALE. La candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, tient à dénoncer certaines rumeurs voulant que l’avenir des cégeps soit menacé si la CAQ prenait le pouvoir. «Rien dans le programme de la CAQ ne fait allusion à cette possibilité. C’est tout simplement faux. Les étudiants, les professeurs et les parents de Shawinigan et de la région en particulier peuvent dormir tranquilles. Leur cégep est là pour rester», affirme la candidate. Marie-Louise Tardif souligne que le cégep représente une composante importante du système d’éducation puisqu’il constitue le premier échelon de l’enseignement supérieur au Québec. «Le cégep permet aux étudiants de se préparer adéquatement à leur entrée à l’université et d’obtenir une reconnaissance de leurs acquis quel que soit leur choix d’établissement d’enseignement. Pour nous, les cégeps sont là pour contribuer au développement économique régional», précise-t-elle. Mme Tardif rappelle que l’éducation est l’une des grandes priorités de la CAQ, de la prématernelle jusqu’à l’université. Au cours des derniers mois, plusieurs mesures très précises ont été annoncées par la CAQ dans ce sens, dont la valorisation de la profession enseignante qui se traduira notamment par une hausse du salaire des nouveaux enseignants. Enfin, la candidate souligne qu’il faudra s’attaquer au problème de déficits auxquels font face les cégeps en région. À ce chapitre, il sera important de revoir le mode de financement de ces établissements.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des