Plus chaud qu’anticipé pour François-Philippe Champagne

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Plus chaud qu’anticipé pour François-Philippe Champagne
François-Philippe Champagne (Photo : L'Écho Patrick Vaillancourt)

POLITIQUE. En 2015 lors de sa première campagne électorale, François-Philippe Champagne du Parti libéral du Canada (PLC) avait été élu avec plus de 12 000 voix. Le scénario est fort différent en 2019 alors que le député libéral a été réélu avec seulement 3000 voix d’avance sur Nicole Morin du Bloc québécois.

C’est au restaurant Bistro St-Mo à Shawinigan que M. Champagne été attendu par les nombreux militants sur place. Questionné par les médias sur cette lutte serrée dans Saint-Maurice-Champlain, le député a rétorqué que les sondages étaient bons sur le terrain. «Beaucoup de choses ont été dites pendant cette campagne-là, maintenant les gens ont parlé et ça sera à nous d’agir en conséquence. Je suis fier de voir qu’on sera le gouvernement à Ottawa. Les Québécois sont des décideurs, ils seront à la table des décisions avec un bon nombre de députés dans la plupart des régions du Québec.»

François-Philippe Champagne a souligné plusieurs enjeux sur lesquels il a travaillé comme le centre fiscal à Shawinigan ou les améliorations au Parc national de la Mauricie. «Vous savez pour moi une campagne électorale, ce n’est pas les derniers 30 jours, mais les derniers 4 ans. Je suis content d’être là pour continuer de servir le comté. Ça prend des voix fortes pour les régions du Québec et pour le Québec à Ottawa.

Lors de son discours, M. Champagne a remercié la population de Saint-Maurice-Champlain qui lui a fait confiance à nouveau, l’équipe de bénévoles de sa campagne, et bien entendu sa famille et ses proches.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des