Dix ans à promouvoir la raquette

Dix ans à promouvoir la raquette

Les trois fondateurs du Club des 3 raquettes, Germain Jean, Claude Philibert et Roger Bolduc.

Crédit photo : Michel Scarpino

RAQUETTE. Il y a plusieurs années, un groupe de quelques marcheurs parcourait déjà des sentiers de la montagne près du centre de ski, à une époque bien lointaine où ce sport semblait appartenir au folklore, tant il était moins prisé qu’aujourd’hui.

On était loin de se douter de l’essor que la raquette allait prendre, à peine quelques saisons plus tard.

«Ça s’est su et en 2007-2008, on a été approché par la ville qui nous a demandé de former un club pour le sport de la raquette, pour en faire profiter au plus grand nombre de gens. On a vu une belle opportunité», rapporte le président depuis les tout débuts, Claude Philibert.

Quelque 10 km de sentiers sillonnaient déjà le secteur est de la montagne, près de la croix lumineuse et le cap pointu. Une carte a été élaborée et le club a démarré ses activités avec le premier après-midi «Père Noël en raquettes», sans infrastructures, sans camp bleu ni gazebo. Le Père Noël attendait les enfants dans l’ancienne piste familiale avec sa poche de cadeaux. Ses lutins, en bas de la côte, le prévenaient de l’arrivée des enfants avec un appareil Cobra.

L’activité est demeurée : elle se tient maintenant au Camp Bleu et revêt maintenant l’allure d’une belle sortie familiale en raquettes, sous le signe de l’activité physique.

À l’époque, le club des 3 raquettes avait fort à faire pour développer les sentiers : il n’était pas chez lui partout. Des ententes ont dû être conclues avec les propriétaires de terrains privés. La voie de contournement, d’où partent quelques sentiers, n’était même pas construite.

Des dizaines de kilomètres de sentiers

Depuis 2007 le Club des 3 raquettes a développé plus de 90 km de sentiers voués à la raquette ou la randonnée pédestre. On n’en trouvait qu’une dizaine en 2007. Les sentiers sont tant à la montagne ceinturant le centre de ski qu’autour du club de golf, où 12 km ont été aménagés. Des infrastructures ont aussi été installées au fil des ans pour les membres.

Créée en 2009, la carte identifiant les sentiers, au centre de ski, devra être refaite, puisqu’elle ne représente plus la configuration actuelle des sentiers.

Les trois pins

Curieux hasard qui a mené à la dénomination du Club des 3 raquettes. Lors d’une réunion avec Ville de La Tuque, les trois fondateurs, Germain Jean, Roger Bolduc et Claude Philibert devaient rapidement trouver un nom au club qui venait de naître. «On s’est dit : aujourd’hui, on est trois. Dans le sentier du Cap pointu, il y a quelque chose de particulier : un gros pin est tombé et est couché par terre. Sur ce pin ont poussé trois autres pins. Au lieu d’être seulement des branches, trois arbres ont poussé. C’est ce qui nous a fait appeler cela, le club des 3 raquettes», a raconté le président.

Trois pins ont poussé sur cet arbre tombé par terre. Ils ont servi d’inspiration pour nommer le club.

Ces nombreux événements sportifs qu’on doit au Club des 3 raquettes

L’implication de ses bénévoles est l’essence même du club

 

«Les gens adorent les activités organisées. On peut dire : venez vous promener dans la montagne, mais si tu ne les organises pas (les randonnées), ce n’est pas la même réponse».

-Claude Philibert

Poster un Commentaire

avatar