Yvan Ross dans District 31

Michel Scarpino
mscarpino@icimedias.ca

Yvan Ross dans District 31

La carrière du comédien latuquois Yvan Ross va plutôt bien ces temps-ci. On le voit plus souvent au petit écran et les rôles dans des séries à grands auditoires lui sont offerts.

District 31 est le plus récent plateau sur lequel il a été invité à jouer. Son rôle est associé à une des nombreuses intrigues de la série quotidienne diffusée à ici Radio-Canada.

Le tournage a été effectué à la mi-décembre et habituellement, il se passe 5 semaines avant la diffusion des épisodes.

Avec la pause des Fêtes, il estime que ses apparitions se feront quelque part vers le début du mois de février.

Il ne peut pas divulguer la nature de son personnage.

Par contre, Yvan Ross se montre très enthousiaste face à l’expérience qu’il a vécue sur le plateau de District 31. « District, j’adore ça », dit-il d’entrée de jeu à propos de la série. Il y a longtemps qu’il souhaitait faire partie de la distribution, mais n’avait pas encore d’offre en ce sens.

Les choses ont vite changé. « Ç’a été super vite. Je me suis proposé l’après-midi, le lendemain, on m’a confirmé et environ 4 jours après, je tournais ». Le tournage, au débit très rapide, a duré 2 jours.

« L’équipe est efficace, elle est rodée au quart de tour, tout le monde sait ce qu’il a à faire […] Ce sont des scènes assez intenses. Je ne serai pas là à long terme. C’est un personnage qui est là le temps d’une intrigue », indique-t-il à L’Écho. Il apprécie particulièrement les scènes d’action qu’il a tournées.

Sans dévoiler avec qui il a partagé les scènes, il mentionne qu’il a travaillé avec son ami Peter Miller, celui-là même qui est venu à La Tuque jouer dans son film Mylène.

Depuis quelque temps, trouvant que sa carrière n’avançait pas au rythme qu’il souhaitait, il la dirige lui-même via le regroupement « Acteurs associés ».  C’est notamment grâce à cela qu’il a pu jouer dans District 31. Depuis mars, il trie lui-même toutes les offres qui sont publiées et qu’il reçoit dans sa boîte courriel. La décision a été judicieuse : « Je n’ai jamais travaillé autant que depuis les 10 derniers mois ». Il est aussi apparu dans la publicité du gouvernement du Québec contre la violence faites aux femmes : « Moi qui suis toujours appelé à faire des méchants, je pense que je cadrais bien là-dedans ».

On l’a également vu ces derniers temps dans les séries Doute raisonnable et Sans rendez-vous, sur tou.tv.

Mylène

Le film « Mylène » d’Yvan Ross sera lancé le 22 février. « Ça donne le 22 du 2 (2e mois), 2022, parce que le 2 a une importance cruciale dans le film », évoque Yvan Ross. Plus précisément, le film sera lancé à 2h22 ce jour-là.

Outre Yvan Ross, Ariane Morneau, Peter Miller, Marcel Leboeuf, Nadia Boivin-Bouchard et Lise Lebel se partagent notamment l’écran, dans le film réalisé par Hicham El Alj.

On ne sait pas encore si le lancement du film sera effectué directement sur Internet, car si on veut le propulser à l’occasion de festivals, il ne doit pas avoir été disponible sur le web. Par contre, des pourparlers sont en cours avec le Complexe culturel Félix-Leclerc afin d’effectuer une projection du film devant le public latuquois, vers la fin février.

Tourné à La Tuque en août 2020, le film Mylène, porte sur les expériences paranormales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Émilie O'Grady
Émilie O'Grady
17 jours

Il est certain que si ton film Mylène passe sur l’écran du Complexe culturel Félix-Leclerc que je vais aller le voir et en plus, j’adore les choses paranormales. 🙂