Pierre Slusarek raconte son parcours dans un livre

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Pierre Slusarek raconte son parcours dans un livre
Pierre Slusarek (Photo : Courtoisie)

Le marathonien latuquois Pierre Slusarek a accepté de se raconter dans un livre « Cultiver les efforts, récolter les honneurs » qui sera lancé prochainement à La Tuque.

« Ce n’était pas son idée, Pierre est bien trop humble pour ça », lance d’entrée de jeu son épouse, Chantal Guay.

C’est sa cousine, Lysiane Beaubien, qui souhaitait écrire sur celui qui est devenu marathonien. Il y là tout un sujet : le parcours de Pierre Slusarek n’a rien d’ordinaire et figure certainement parmi les récits les plus inspirants.

Le contact a tout de suite été fait. Le travail d’écriture, avec tout ce que ça comporte, a été effectué en un an et demi, dans le secret le plus hermétique.

L’auteure, une professeure de langues, écrit régulièrement pour le blogue de la Parfaite Maman cinglante, mais il s’agit de son premier livre.

Le volume, publié aux éditions de l’Apothéose, sera lancé le 9 décembre à Québec, mais à La Tuque le lancement coïncidera avec une conférence, le 12 décembre, à 13h 30 au Club de golf et curling. Chantal Guay et Pierre Slusarek prendront la parole.

« Pierre va faire ressortir les moments forts du livre, mais moi, j’ai ajouté les anecdotes », dit Mme Guay qui promet un événement tout en humour.

Car, c’est connu, quand Pierre Slusarek court, Chantal Guay voit à tout le reste. On y entendra les faits qui peuvent survenir lors de la préparation d’un marathon. On verra une présentation PowerPoint avec présentation de photos.

« On fait valoir son côté extrémiste. À La Tuque, il n’y en a qu’un qui a fait des citrouilles géantes », rappelle Mme Guay. On sait qu’il a déjà remporté le Potirothon de Gentilly, en 2006, avec une citrouille pesant 1 305 livres.

L’élément déclencheur

L’élément déclencheur aura été une rencontre avec son médecin, au terme de laquelle il décide de prendre sa santé en main. « Lève-toi. Lève-toi et bouge. Pis ça presse », s’est-il alors ordonné. Il avait alors 43 ans et était en surpoids. En plus d’avoir découvert une nouvelle passion, la course à pied est devenue une façon de retrouver un poids santé et le centre de mode de vie plus sain.

Au Cégep, il avait fait de la course, mais il s’y remettra plus intensément. On le sait, le couple a fait le tour du monde, en participant à de multiples marathons ici et là. Les anecdotes et les rires ne manqueront pas, c’est garanti.

« On met notre coeur sur la table […] On met vraiment l’accent sur le côté humain, comment il a vécu ça, comment je l’ai vécu comme conjointe, ce que ça demande comme organisation.  Comment, pour avoir des performances comme ça, comme pour avoir des citrouilles géantes, ça demande la rigueur. Ce ne sont pas des hasards », ajoute Chantal Guay.

« Ce livre est l’histoire d’un homme, d’un cultivateur, d’un ingénieur, d’un coureur chevronné devenu semi-élite. C’est celle d’une seule et même personne qui est aujourd’hui un athlète hors du commun au parcours exceptionnel. Son histoire saura vous inspirer par son authenticité. Elle se veut aussi la preuve que peu importe son âge, il n’est jamais trop tard pour qu’une personne déterminée et optimiste puisse réaliser n’importe quel objectif. N’importe quel rêve », conclut Chantal Guay.

On peut obtenir tous les détails pour réserver sa place à la conférence et réserver le livre par courriel à : chantalpierre66@hotmail.com. C’est à cette adresse qu’on peut aussi réserver le livre (20$) sans assister à la conférences. Les gens qui précommandent le bouquin pourront l’obtenir dédicacé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires