Maude Guérin présente Love Letters à La Tuque

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix
Maude Guérin présente Love Letters à La Tuque
Maude Guérin et son conjoint Christian Vézina présenteront la pièce Love Letters à La Tuque. (Photo : Photo courtoisie - Stéphanie Payez/Éklectik Média)

CULTURE. La comédienne Maude Guérin fera escale dans son coin de pays pour présenter la pièce Love Letters, ce samedi 16 mars au Complexe culturel Félix-Leclerc.

La Latuquoise d’origine invite les gens à se joindre à elle pour cette représentation, sous une formule intime et très conviviale.

«On parle aux gens avant le spectacle, on leur explique le processus. On parle aussi aux gens après la pièce, on a toujours ce petit rituel», souligne-t-elle d’entrée de jeu, se réjouissant de pouvoir jouer sur scène et échanger avec les gens de La Tuque, le berceau de son enfance.

Ce projet est à la fois professionnel et personnel, puisqu’elle l’a réalisé avec son conjoint, l’homme de théâtre et poète Christian Vézina, que l’on peut notamment voir dans son rôle du Poète en robe de chambre.

«C’est notre projet à nous, notre bébé à nous deux, et en plus c’est mon père (Claude Guérin) qui nous a déniché la pièce», raconte-t-elle. Ils ont donc choisi La Tuque pour leur 10e représentation.

Love Letters est une comédie romantique qui a été jouée à travers le monde et interprétée par des grands noms du théâtre, notamment Anouk Aimé, avec Gérard Depardieu, Jean-Louis Trintignant et Philippe Noiret. C’est une pièce mettant en scène deux acteurs, dans les rôles de Mélissa et Andy, qui correspondent par lettres, tout simplement.

«C’est des correspondances de lettres qui se passent sur toute une vie, explique Maude Guérin. C’est deux jeunes qui se rencontrent à l’âge de 8 ans et ça va environ jusqu’à 70 ans, mais seulement par correspondance.»

La Tuque, là où tout est parti

Maude Guérin l’avoue d’emblée, c’est à La Tuque qu’est née sa passion pour le théâtre et où elle a décidé du métier qu’elle ferait dans la vie.

«J’ai commencé à faire du théâtre à La Tuque avec Jean-Marie Belcourt et Jean-François Caron. On faisait partie de la troupe Les Ouragans, se rappelle-t-elle. Je me souviens que j’étais à la Polyvalente Félix-Leclerc, et qu’on voulait faire un cours parallèle à nos études. On s’est dit qu’on pourrait partir du théâtre. Avec Nathalie Guay et Sylvie Marcoux, on a demandé à Jean-François Caron de nous enseigner l’interprétation et de nous faire un cours de théâtre. On a commencé à monter des spectacles.»
Maude Guérin parle de cette époque comme ayant été très enrichissante pour elle.

«J’avais environ 14 ans la première fois que j’ai foulé les planches, à la Polyvalente Félix-Leclerc. C’est là que j’ai découvert les mots et que j’ai su que je voulais faire ça dans la vie.»

Une deuxième année pour 5e rang

Arrivée cette année dans nos écrans, sur les ondes de Radio-Canada, la télésérie 5e rang connait une popularité impressionnante.

L’histoire prend vie sur une ferme familiale où les personnages voient tout leur univers basculer à la suite d’une terrible tragédie. L’histoire de 5e rang tend à sortir des sentiers battus et se veut une fusion entre l’humour et le drame.

«On est très heureux, les cotes d’écoute sont très bonnes, et c’est confirmé, il va y avoir une deuxième année», se réjouit celle qui campe le rôle de Marie-Luce Goulet, le personnage principal de la télésérie. Les prochaines semaines seront très occupées puisque le tournage des épisodes reprendra au début avril.

Encore aujourd’hui, La Tuque est bien ancrée dans le cœur de Maude Guérin. Elle y revient d’ailleurs dès qu’elle en a l’occasion, pour voir sa famille et passer du bon temps à son chalet de Lac-à-Beauce.

«Je viens souvent à La Tuque, ma mère est là, ma sœur est là, mon père est à Trois-Rivières, rappelle-t-elle. On est très proches et je trouve ça important de venir voir ma famille.»

La pièce Love Letters sera présentée ce samedi 16 mars à 20h au Complexe culturel Félix-Leclerc. Plus d’infos au www.complexeculturelfelixleclerc.com

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des