L’exposition sur le chemin de fer du Haut-Saint Maurice est débutée

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

L’exposition sur le chemin de fer du Haut-Saint Maurice est débutée
On voit Pierre Pacarar, directeur de l'usine West Rock de La Tuque, Denis Adams, président de la société historique, Marie Pierre Mailhot, directrice du Complexe culturel et Michel Pronovost, conseiller municipal. (Photo : Michel Scarpinomscarpino@icimedias.ca)

Jusqu’au 22 avril, l’Espace Carole-Guérin du Complexe culturel Félix-Leclerc accueille une intéressante exposition portant sur l’histoire ferroviaire de la région du Haut-Saint Maurice. Celle-ci se déroule sous l’égide de la Société Historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice en partenariat avec l’usine West Rock.

On y voit plus d’une quarantaine de photos et objets représentant l’histoire ferroviaire de La Tuque, des débuts du 20e siècle à aujourd’hui. Aussi, une centaine de documents historiques seront présentés sur un écran. De plus, sur invitation avec les écoles de La Tuque, un volet éducatif avec animation permettra aux élèves d’en apprendre davantage sur l’histoire du chemin de fer en Haute-Mauricie.

« Aujourd’hui c’est en quelque sorte une relance de nos activités après deux ans d’incertitude », fait ressortir Denis Adams, président de la Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice.

La pertinence de l’exposition sur l’histoire ferroviaire de la région s’explique par le fait que ce moyen de transport est à la base même de la Haute-Mauricie.

« La famille Brown, lorsqu’elle a voulu construire l’usine, avait besoin d’un moyen de locomotion, il n’existait rien à La Tuque sinon que de voyager par la rivière. Ils se sont associés à une compagnie pour construire la première ligne de chemin de fer qui mènerait à La Tuque pour construire l’usine »

À certaines occasions, il sera possible de faire la visite avec la présence de bénévoles de la société historique. Les écoles pourront aussi la visiter, d’ailleurs, au moment du lancement de l’exposition, des élèves de La Tuque High School étaient sur place.

« Dorénavant, il y aura toujours une exposition locale en résidence dans l’Espace Carole-Guérin, notre salle d’exposition », a fait savoir Bruno Cantin adjoint de direction du Complexe culturel Félix-Leclerc.

Recueillir toutes ces photos représente un travail effectué à long terme. Une grande partie des photos logeaient déjà dans les locaux de la Société historique, explique son président : « On en a de nouvelles et ça s’accumule toutes les années ».

Le chemin de fer est important pour le directeur de l’usine West Rock de La Tuque, Pierre Pacarar, qui a expliqué que de 50 à 80% des matières qui entrent ou sortent de l’usine de La Tuque le font par voie ferroviaire, que ce soit des rouleaux, des copeaux, des produits chimiques.

« Ce n’est pas d’hier, c’est depuis le début de l’usine. Le chemin de fer, c’est en quelque sorte la ligne de vie de l’usine. Sans chemin de fer, il n’y aurait pas d’usine et il n’y aurait pas de ville de La Tuque », disait le directeur de l’usine, qui souhaite que les gens visitent nombreux l’exposition.

Étant donné la distance qui sépare La Tuque des grands centres, le rail est un incontournable :  » nos marchés ne sont pas à Trois-Rivières, ils sont aux États-Unis, ils vont jusqu’en Californie, au Texas en Floride, donc le rail est très important pour nous »

Les élèves de La Tuque High School ont pu en apprendre beaucoup sur l’histoire du chemin de fer lors de leur visite.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires