La Promesse de la mer s’arrête à La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Promesse de la mer s’arrête à La Tuque
Tammy Verge et la Promesse de la mer. (Photo : Photo L'Écho de La Tuque – Patrick Vaillancourt)

ARTS.  Après un été fructueux à Shawinigan, l’actrice Tammy Verge reprendra le rôle de l’exploratrice Mylène Paquet au Complexe culturel Félix-Leclerc, dans la pièce de théâtre «La promesse de la mer», le vendredi 4 octobre, à 20 h.

«La promesse de la mer est basée sur l’histoire vraie de Mylène Paquette, une jeune aventurière qui a le rêve de traverser l’océan Atlantique, seule, à la rame. La pièce raconte cette histoire fascinante, compliquée et abracadabrante d’une femme habitée par la démesure et conquise par une prodigieuse quête», indique le Complexe culturel Félix-Leclerc.

La mise en scène est de l’acteur Pierre-François Legendre, d’après un texte de Mylène Paquette et de Bryan Perro. On dit que Tammy Verge interprète une Mylène Paquette drôle et envoutante avec une authenticité désarmante. Il s’agit d’une prestation solo à ne pas manquer.

À travers son objectif de faire rayonner la culture, la Corporation de développement des arts et de la culture de ville de La Tuque (CDAC) se fait un point d’honneur de présenter au minimum une pièce de théâtre par année. «Au Québec, on aime nos acteurs et on aime se faire raconter des histoires. Le théâtre, ce n’est qu’un contact encore plus privilégié avec ceux qu’on aime, ceux qu’on admire et ceux qui nous font vibrer», fait valoir Marie Pierre Mailhot, directrice générale et artistique du Complexe culturel Félix-Leclerc.

«Le théâtre a toujours été considéré comme un moment magique. La promesse de la mer ne sera qu’un moment magique de plus à être présenté ici, à La Tuque, d’autant plus que l’aventure de Mylène Paquette est grandement inspirante», ajoute Marjolaine St-Pierre, présidente du conseil d’administration de la CDAC.

En plus de La promesse de la mer, deux autres pièces seront au programme pendant la présente saison : Le dernier sacrement (9 novembre, 20 h) et Garçon! (16 janvier, 20 h).

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des