Frank Custeau et Mononc’Serge à la Chapelle du vieux corbeau

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Frank Custeau et Mononc’Serge à la Chapelle du vieux corbeau
(Photo : Pierre Lanthier)

SPECTACLE.  Après un passage remarqué l’année dernière à la microbrasserie la Pécheresse, Mononc’Serge fera un arrêt ce samedi 24 août à 20h, à la Chapelle du vieux corbeau de La Bostonnais.

«C’est un show rock, précise celui qui fait parfois des spectacles en formule acoustique. On est quatre sur scène et je chante surtout des pièces de mon dernier album qui s’appelle «Réchauffé». L’album, sorti au printemps, contient des versions punk rock de chansons qu’on avait déjà connues dans d’autres albums de Mononc’Serge.

«C’est vraiment un show énergique», promet l’artiste, reconnu pour utiliser souvent un ton irrévérencieux.

L’ancien bassiste des Colocs apprécie le fait de jouer dans une ancienne église. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il présente un spectacle dans un temple, petit ou grand : «C’est un cadre dans lequel je suis relativement habitué de jouer».

Depuis une vingtaine d’années, il se produit en spectacle à travers la parution d’une douzaine d’albums.

«Je pense que je fais des chansons comme un exutoire pour laisser sortir le méchant. Mes chansons ne sont pas nécessairement, non plus, ce que je pense, mais une façon de laisser libre cours à tout ce qui est refoulé dans la vie quotidienne. Je fais des chansons, des fois outrancières, ordurières, vulgaires, mais c’est fait de façon comique en même temps. Ça désamorce tout ça», se définit-il.

«Je commence à penser à un nouvel album», confie également l’oncle, qui aimerait produire un Réchauffé 2, avec des pièces rock adoucies par un son plus acoustique.

Frank Custeau

Tout juste avant la prestation de Mononc’Serge, Frank Custeau aura livré une énergique et festive prestation, seul avec sa guitare acoustique. «Je vais présenter des chansons de mon album solo et quelques autres qu’il n’y a pas dans mon album, que je fais dans les bars, pour mettre le party», dit l’ancien chanteur, guitariste et compositeur des Conards à l’orange.

On entendra, entre autres, ses compositions, issue de son album Départs d’août, paru en mars 2018. Une soirée qui ne laissera probablement personne assis sur son siège.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des