Bourse Rideau : la CDAC est finaliste chez les diffuseurs de l’année

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Bourse Rideau : la CDAC est finaliste chez les diffuseurs de l’année

PRIX. La Corporation de développement des arts et de la culture de Ville de La Tuque, qui gère le Complexe culturel Félix-Leclerc, est finaliste dans la catégorie «Diffuseurs de l’année», à l’occasion de la prestigieuse soirée des Prix Rideau (Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis). La soirée sera présentée le jeudi 21 février prochain, au Capitole de Québec.

«La CDAC a fait preuve d’audace et d’ingéniosité afin de présenter des spectacles de grande qualité, rejoignant tous les âges, et de développer de nouveaux publics pour des disciplines moins populaires, notamment avec une série de spectacles hors-les-murs, des spectacles gratuits pour les familles, des activités de médiation culturelle pour les proches aidants, un rendez-vous autochtone et un Festival jeunesse», définit l’organisation des prix RIDEAU, qui ont retenu la candidature de la CDAC.

Cette soirée met en relief les prix d’excellence en diffusion des arts de la scène, décernés à des acteurs importants de la culture. En tout, 14 lauréats (prix RIDEAU et prix des jurys) seront récompensés lors du gala clôturant la 32e édition de RIDEAU.

La CDAC n’est toutefois pas seule dans cette catégorie : Azimut Diffusion, Diffusion en scène et la Ville de Notre-Dame-des-Prairies la convoitent également.

En 2017, la CDAC remportait le prix Développement de Rideau, un prix alimenté entre autres par le Festival jeunesse mis sur pied en 2015 Festival jeunesse, des concerts pour les aînés, des spectacles hors les murs et des partenariats.

Auparavant, la CDAC avait remporté des prix aux débuts des opérations du Complexe culturel. En février 2003, la CDAC allait chercher le prix «Partenariat» de Rideau pour son association avec la radio CFLM pour la présentation d’événements tels les Jeudis Cabaret. L’année suivante, elle mettait la main sur deux autres prix prestigieux, le «Prix du Diffuseur de l’année» pour son audace, son ingéniosité et pour l’excellence de sa programmation ainsi que le prix «Initiative» pour l’originalité et l’audace dont elle avait fait preuve en créant le Festi-Art jeunes.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des